J'ai de la chance Théâtre Le Lucernaire Affiche

Séances selon les jours

21h00

Places disponibles :

Septembre
DiLuMaMeJeVeSa
2324252627
282930
Octobre
DiLuMaMeJeVeSa
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031
Novembre
DiLuMaMeJeVeSa
1
2345678
J'ai de la chance
du
au

  Réduction
 

Pour être informé des prochaines dates pour "J'ai de la chance" en temps réel,
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


réduction
 
Dès 10,00€/pers
25,00€
+ Frais 0€95/pl
jusqu'à -60%

J'ai de la chance

de Laurence Masliah, mis en scène par Patrick Haggiag

Théâtre Le Lucernaire, Paris

Alors que sa grand-mère Germaine perd la mémoire, Natasha part à la découverte de son histoire.

Comédienne, Laurence Masliah, porte en elle le personnage de Germaine et l'envie de lui écrire une histoire.
Elle se lance dans l'aventure après le décès de ses parents, anciens enfants cachés à Moissac.

Surgit alors "J'ai de la chance", l'histoire de Natasha, la petite fille de Germaine qui, à sa mort, regrette de ne jamais avoir dit "Mamie, raconte !".
Elle se lance donc dans l'écriture d'une sorte de docu-fiction sur sa grand-mère, son histoire, sa famille, ses passions, et va tenter de percer le mystère de cette "chance" que Germaine revendique à tout bout de champ.


Auteur : Laurence Masliah
Artiste : Laurence Masliah
Metteur en scène : Patrick Haggiag

Prochaine Séance disponible:
Mardi 23 Sept. 2014 À 21h00

 
Envoyer à un ami



Pour Tout public


Seul(e) en Scène

Langue : français
Durée : 70 minutes soit 01h10

Lieu:

Théâtre( ~ 110 places)
53 rue Notre-Dame-des-Champs
75006   Paris
Plan d'Accès

Salle climatisée
Région : Paris - Ile de France


Envoyer à un ami


Dans la même salle :
» Tous les evènements Théâtre Le Lucernaire

Evénements associés :
Discours sur le colonialisme
La femme qui frappe
Sahar et jeremy | avec aurore auteuil
Confessions d'un vampire sud-africain
Crue et nue
Comment, j'ai dressé un escargot sur tes seins
Pierre richard iii
Nilson josé dans affaires de copains
La petite fille de monsieur linh
Après vous mesdames