Un homme trop facile Le Bocal Affiche

Séances selon les jours

16h00 20h30
Février
DiLuMaMeJeVeSa
10
11
Un homme trop facile
du samedi 10 février 2018
au dimanche 11 février 2018
  Réduction
 


Pour être informé des prochaines dates pour "Un homme trop facile"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


réduction
 
Dès 12,00€/pers
15,00€
+ Frais 0€95/pl
jusqu'à -20%

Un homme trop facile

Le Bocal, Nice

Déambulant dans un décor surprenant, six personnages aussi originaux qu'inattendus ont fait naître des mots, des gags et un peu de magie.

" Un Homme Trop Facile ", une pièce d'Eric-Emmanuel Schmitt, où nous retrouvons Alex,un comédien adoré du public, qui se prépare dans sa loge à monter sur scène pour interpréter Alceste, le fameux Misanthrope. Le soir de la première, un Inconnu lui apparaît dans le miroir, cet inconnu n'est autre qu'Alceste.

Ce bougon lui interdit de l'incarner tant Alex, aimable, aimant, tolérant, est différent de lui. La stupeur passée, la conversation s'engage entre celui qui voudrait changer le monde et celui qui l'accepte tel qu'il est.

Malgré les interruptions des participants survoltés de cette première, comme Doris l'extravagante habilleuse, John le fils adoré au grand coeur ou encore Odon Fritz, l'artiste incompris, qui triomphera, de l'idéaliste en colère qui s'indigne de la société humaine ou du libertin indulgent qui en rit ? Et lequel des deux gagnera les faveurs de l'insaisissable Léda alias Célimène ?



Prochaine Séance disponible:
Samedi 10 Févr. 2018 à 20h30



Pour Tout public

Comédie

Thématique :
Humour

Langue : Français
Durée : 100 minutes soit 01h40

Lieu:
Le Bocal
Salle de spectacle (~ 50 places)
6 rue Prince Maurice
06000   Nice
Plan d'Accès



Région : Marseille Nice Avignon Aix - (06)




Dans la même salle :


Evénements associés :
Love me tinder
Dîner de famille
Couple en délire
En apesanteur
Love circus
Mamzelle joujoux
Faites l'amour, pas des gosses
Chose promise, chausse du 38
Mariage et châtiment avec daniel russo et laurent gamelon
Mars et vénus : la guerre des sexes