0351

Vous suivez cet utilisateur Inscrite Il y a 9 ans 76 critiques Ajouté par 1 internaute Ajouter cet utilisateur
Ses critiques Ses évènements vus



Vous êtes du même avis que "0351" et souhaitez être tenu informé
de ses prochains commentaires, Ajoutez cet utilisateur et Suivez-le.

Ses critiques



8 pages de résultats triés par
[ 1 / 2 / 3 / 4 / 5 / 6 / > ]

Théâtre contemporain: Le nazi et le barbier

-Texte fort et remarquable interprétation
A voir absolument ! Pour nous c'est la deuxième fois après lecture du formidable roman d'Edgar Hilsenrath (à lire absolument). Pour plusieurs raisons : humour (très) noir, remarquable adaptation du roman, le comédien David Nathanson tient à lui tout seul tous les personnages et ce, pendant 1h20. Et surtout, surtout, tenir ce discours sur le droit d'Israël à exister et sa signification profonde, dans notre époque de conformisme généralisé, fait un bien fou !
# écrit Il y a 2 semaines


Théâtre contemporain: La Fuite !

-Superbe et longuet
7/10

Mise en scène, décors et acteurs superbes, mais un peu long (presque 3 heures). J'en ai aimé la folie, les excès, le burlesque (caractère russe ?).
# écrit le 16/12/17


Théâtre contemporain: Dans les ruines d'Athènes

-Un peu longuet et dont le militantisme frôle la mauvaise foi...
6/10

Et légèrement (euphémisme) caricatural. C'est oublier un peu vite que la Grèce n'est entrée dans la zone Euro que grâce aux falsifications de ses comptes publics, que beaucoup d'argent a été donné pour établir un cadastre (dix ans plus tard, où est passé l'argent, puisque de cadastre, il n'est toujours pas question ?), qu'un Grec sur deux truande le fisc depuis..., que les sommes versées par l'Europe ont été dépensées (entre autres) pour augmenter les fonctionnaires de 140 %, sans investissements pérennes et sans envisager le long terme. Comme le proclament les metteurs en scènes : "Nous ne cherchons pas le consensus, nous avons un point de vue et nous souhaitons qu'il soit perçu. Nous voulons responsabiliser le spectateur, l'amener, sans agressivité, à des prises de position. Nous ne donnons pas de leçons, nous ne sommes pas morlisatrice". Elles auraient voulu nous convaincre de leur objectivité qu'elles n'auraient pas réussi... Cela étant,le Parthenon Story est cynique à souhait et les différentes négociations entre les partenaires européens bien rendues avec ce qu'il faut d'ironie et de drôlerie (pauvre Sarko !) . Par contre je suis restée tout à fait extérieure aux interventions de la déesse Europe et j'ai trouvé la fin ridicule.
# écrit le 12/11/17


One Woman Show: Karine Lyachenko dans Rebelles

-Cette femme est folle !
8/10

Je me suis dit plusieurs fois au cours du spectacle "Cette femme est folle !" et c'était un vrai plaisir... Une énergie folle (elle aussi !), une dizaine de femmes représentées, de Brigitte Bardot à Marilyn Monroe, u peu d'impro avec le public et hop ! de quoi passer une excellente soirée
# écrit le 01/11/17


Comédie dramatique: Le Duelliste

-Belle adaptation et interprétation sensible
8/10

Nathalie Arnoux, recommande à la fin de la représentation, la lecture des nouvelles de Tourgueniev, d'où est tirée cette pièce. Si j'en crois la qualité du texte, très bien rendu par la comédienne, son conseil sera suivi très prochainement... Nayhalie Arnoux est seule en scène pendant plus d'une heure, interprétant tous les personnages avec sensibilité et retenue.
# écrit le 28/10/17


Spectacle Musical: La clef de Gaïa

-Qui ne voudrait une Mouima comme grand-mère ?
9/10

Très joli spectacle, plein de tendresse, de drôlerie, parfois de mélancolie, tout à la gloire de sa grand-mère adorée, Mouima, née en Algérie, mère de 11 enfants et mariée sans amour. Un "vivre-ensemble" en Algérie, magnifié, entre les chrétiens musulmans et juifs, qui a bien disparu, la majorité des juifs ayant quitté le (leur) pays. Gaïa, c'est le surnom que Mouima donne à sa première petite fille Lina. Lina qui veut chanter le blues et demander des conseils à James Brown. Une relation, riche d'affection et de complicité les lie, parfaitement rendue par Lina Amara (auteur et interprète). L'accompagnement musical à la guitare de Pierre Delaup s'intègre bien à ce spectacle. On a bien sûr eu droit à la minute "guerre d'Algérie"...
# écrit le 28/10/17


Comédie dramatique: Jeanne

-La vieillesse est un naufrage (paraît-il)
9/10

Que voilà une pièce intéressante ! Jeanne nous fait, évidemment, penser à Tatie Danièle, en moins horrible quand même ! Elle réussit à être à la fois pathétique, drôle, d'une mauvaise foi exaspérante et aussi manipulatrice ! Une solitude terrible, suffisamment d'orgueil pour ne pas réclamer et comme seule présence, jusqu'à l'arrivée de Marin, le regard et le bruit des voisins, de l'immeuble, du monde extérieur, qui l'envahissent. Pièce très bien jouée, bien sûr par Nicole Croisille, qui m'a étonnée, mais aussi ses partenaires, Florence Muller, en Anne Legal inénarrable en employée de mairie bafouillante et maladroite, Charles Templon en Marin, livreur de plateau repas, est étonnant, la transformation physique d'avec ses photos sur internet est impressionnante.
# écrit le 27/10/17


Musique classique: Gérard Gahnassia et César Velev : Concert Dédicace

-Très joli concert
8/10

Après des mesures de sécurité importantes et bien compréhensibles, nous avons passé plus d'une heure en compagnie du pianiste Gérard Gahnassia, seul, son compère et violoniste César Velev étant hospitalisé. Schubert (la mélodie hongroise), Albinoni (l'adagio), Chopin (la polonaise héroïque), Albeniz (Asturias), Satie (5e Gnossienne, je crois) et d'autres non moins célèbres. Sans partition, souvent les yeux fermés, il connaissait bien son répertoire et l'interprétait avec coeur, présentant chaque oeuvre avant avant de la jouer.
# écrit le 30/06/17


Théâtre contemporain: Baal

-Mise en scène et distribution excellentes, un peu long
7/10

Une mise en scène époustouflante, pleine de surprise, un côté onirique, une excellente distribution, notamment le rôle titre, Stanislas Nordey. Baal est un anti-héros, poète, mais aussi un beau salopard égoïste, jouisseur et désespéré. La fin m'a fait penser à celle de Don Juan. La pièce dure 2h30, un peu trop long et entraînant un certain ennui, malgré tout le bien que j'en ai dit ci-dessus.
# écrit le 02/05/17 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


Comédie dramatique: Le Chien

-Emouvant
8/10

Comment dire l'indicible ? Quitte à rester un mystère pour sa fille, "le médecin" n'a jamais pu se raconter. Pour se faire, il passe par l'intermédiaire de son ami "l'écrivain". Peu à peu on comprendra la raison profonde de son indéfectible affection pour ses beaucerons successifs. Un beau texte émouvant et d'excellents acteurs.
# écrit le 27/03/17



[ 1 / 2 / 3 / 4 / 5 / 6 / > ]


Recherche avancée

Le
Heure de la Séance:

Prix souhaité :

Type de sortie :

Titre d'événement :

Artistes :

Capacité de la salle:


Nom de la salle :

Ville ou code postal :

Type de Public :

plus de critères
Trier les résultats par :




Les Thématiques