J'étais dans ma maison et j'attendais que la pluie vienne Théâtre de Vanves Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "J'étais dans ma maison et j'attendais que la pluie vienne"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre de Vanves, 92170 Vanves

J'étais dans ma maison et j'attendais que la pluie vienne

de Jean-Luc Lagarce , mis en scène par Nicolas Grosrichard

dans le cadre de "Festival Préliminaires"
Théâtre de Vanves, Vanves

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -
A la manière d'une tragédie classique, la pièce se construit autour d'un personnage. Ce sont cinq femmes qui parlent d'un homme épuisé par la route et la vie

Je crois qu'ici la tragédie n'a rien d'extraordinaire ni de spectaculaire, elle s'invite dans notre quotidien ; c'est une histoire de famille comme il y en a dans toutes les familles : un enfant a choisi de partir. C'est cet évènement qui est à l'origine de l'histoire que partagent ces femmes. Elles racontent chacune leur attente, leur rêve et leur peur. Et toutes parlent du jeune frère comme si leur vie n'avait été destinée qu'à attendre son retour et que le règlement des comptes n'aurait lieu qu'entre elles et lui.

Lagarce nous oblige ainsi à nous poser des questions sur la place de la femme vis-à-vis de l'homme aujourd'hui, mais la tragédie ne se trouve pas uniquement dans le passé commun de cette famille, mais dans ce qui se raconte maintenant, l'instant où l'on se dit les choses, les souffrances quotidiennes, celles que l'on éprouve tous les jours mais que l'on tait ou que l'on cache. "

Texte Jean-Luc Lagarce Mise en scène Nicolas Grosrichard Avec Nicolas Blandin, Claire Bluteau, Emel Hollocou, Laura Lascourrèges, Julia Leblanc-Lacoste, Coraline Mages Régie lumière Thibault Petit / Régie son Paul Cabel




Pass Sanitaire
Tout ce qu'il faut savoir



Pour Tout public

Théâtre contemporain

Thématique :
Grands Auteurs Contemporains

Langue : Français




Evénements associés :
Le passager de la Terre
Un jour, je reviendrai
Les murs sauvages ou le vieux stade
Un Royaume pour Mon Cheval !
Résonnance
MÉDUSE
Notre vertu inexorable à oublier les lâches
Belles Amies
Edouard Baer dans Les élucubrations d'un homme soudain frappé par la grâce
La fête à Feydeau