L'incroyable destin de René Sarvil, artiste de Music Hall | Casino Les Palmiers | BilletReduc.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

L'incroyable destin de René Sarvil, artiste de Music Hall Casino Les Palmiers Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "L'incroyable destin de rené sarvil, artiste de music hall"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


L'incroyable destin de René Sarvil, artiste de Music Hall

de Frédéric Muhl Valentin, Ali Bougheraba , mis en scène par Frederic Muhl Valentin

Casino Les Palmiers, Hyères

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :
» Tous les événements Casino Les Palmiers

Son nom ne vous dit rien ? Normal. Dans l'ombre d'Alibert et de Scotto, stars de l'opérette, il est peu connu, même à Marseille.

Pourtant, ses livrets recèlent des merveilles qui contribuèrent à la renommée de Fernandel, d'Alibert ou encore de Maurice Chevalier. Alliant humour au second degré, joie de vivre et simplicité poétique, ce surdoué de l'écriture possédait le don de la musique des mots et laissait le succès aux autres, se contentant d'un petit "un pourcent" des recettes.

À l'image du Chat Noir d'Aristide Bruant, il crée Le Chat rieur dans la rue Thubaneau à Marseille. La pression du succès venant, il "monte" à Paris en 1930 et devient directeur artistique du cabaret montmartrois. Humaniste et chroniqueur satirique, il affûte ses armes d'auteur avec Pierre Dac, puis ce sera La Revue Marseillaise avec l'inoxydable Zou un peu d'Aïoli, mais aussi Le Chapeau de Zozo, Le Noël des Petits Santons, Adieu Venise provençale, Le Plus beau Tango du Monde, sans oublier l'impensable revue pendant la guerre : Ta gueule, Adolph.
Les Carboni, qui affectionnent tout particulièrement le jeu burlesque, lui rendent hommage sous la baguette inventive de Frédéric Muhl Valentin.
Quatre garçons et une fille, danseurs, chanteurs lyriques et clowns, nous replongent entre humour et gravité dans la vie parisienne et marseillaise des années trente-cinquante, au fil des événements politiques et historiques.

Un magnifique hommage mené par l'excellent Ali Bougheraba et ses partenaires tous parfaits. Émotion, générosité, virtuosité et bonne humeur garanties.

Spectacle dans le cadre du Festival Les Fantaisies Toulonnaises






Pour Tout public

Théâtre musical

Langue : Français
Durée : 90 minutes soit 01h30





Evénements associés :
Je vais tuer le pianiste
Operratum
Le pianiste aux 50 doigts
La vie est kurt
Anatomie de la joie
Looking for beethoven
À notre santé ! cabaret bénabar
Ah ! felix (n'est pas le bon titre)
Hommage à serge reggiani
Tarquin