Le Docteur Ox | Athénée - Théâtre Louis Jouvet | BilletReduc.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Le Docteur Ox Athénée - Théâtre Louis Jouvet Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Le docteur ox"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Le Docteur Ox

mis en scène par Stéphan Druet - Direction musicale : Benjamin Lévy

Athénée - Théâtre Louis Jouvet, Paris

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -
Opéra-bouffe en trois actes Livret de Philippe Gille et Arnold Mortier d'après le roman de Jules Verne Version pour 14 chanteurs et 12 musiciens

Instrumentation pour deux violons, alto, violoncelle, contrebasse, flûte, hautbois, clarinette, basson, cor, piano et percussions.
Durée du spectacle : 2h10 sans entracte
Si vous cherchez sur une carte la petite ville de Quiquendone, il est probable que vous ne l'y trouverez pas. Est-ce donc une cité disparue ? Une ville à venir ? Est-ce oubli des géographes ? Est-ce omission volontaire ? C'est ce que je ne puis vous dire. » C'est ainsi que Jules Verne introduit Une Fantaisie du Docteur Ox, une de ses nouvelles à succès dont s'emparent Offenbach et ses librettistes en 1877 pour créer l'un des derniers opéras-bouffes de sa prodigieuse carrière. « Les Quiquedoniens, poursuit Jules Verne, n'ont besoin de personne. Leurs désirs sont restreints, leur exigence est modeste ; ils sont calmes, modérés, froids, flegmatiques. » Le Docteur Ox est un savant audacieux qui, sous couvert d'entreprendre l'éclairage de la ville, entend essayer sur une population tout indiquée son gaz euphorisant capable de « doubler les forces vitales » . Le gaz qui, en se diffusant, fait succéder l'excitation à la torpeur, est un prétexte idéal pour des effets de rythme dont Offenbach a le secret. La réussite est totale et le critique Savigny s'exclame : « J'entends quelquefois reprocher à ce compositeur de se ressembler à lui-même. Il ne se modifie pas dit-on ? A moins de devenir ennuyeux, que voulez-vous qu'il fasse ?







Opéra, Opérette





Evénements associés :
La vie parisienne 66
Charles lecocq : le docteur miracle les bouffes de bru zane
J'aime pas les concerts ! mais j'prendrais bien un café... les bouffes de bru zane
La vie parisienne 66
Offenbach & wachs : lischen et fritzchen + un mari dans la serrure les bouffes de bru zane
Silvano sapia