Critiques presse Fausse moustache, la comédie musicale | BilletReduc.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Fausse moustache, la comédie musicale Théâtre Clavel Affiche © Studio Jeanpipol, Marc Guévréguian


Pour être informé des prochaines dates pour "Fausse moustache, la comédie musicale"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre Clavel, 75019 Paris

Fausse moustache, la comédie musicale

de Raphaël Callandreau , mis en scène par Raphaël Callandreau

Théâtre Clavel, Paris

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :


Critiques de la presse



Télérama Sortir " Cette comédie musicale vaudevillesque, politique et sociétale, jongle avec les stéréotypes pour mieux les dézinguer. Zacharie Saal excelle dans le rôle du ripou de service, et Emmanuelle N'zuzi séduit dans celui de la mariée pas si ingénue que ça. Savoureux. "

Musical Avenue " Autant le dire tout de suite, on rit du début à la fin ! ... L'autodérision est maniée avec habilité et nous encourage à dédramatiser certains sujets qui aujourd'hui encore sont parfois considérés comme " tabous ". "

Fip Radio " Du Jacques Demy mâtiné de Pieds nickelés, Une comédie musicale revisitée à la sauce Théâtre du Splendid, le tout servi par des comédiens-chanteurs pleins de talent ! " le 26/09/2015

Regard en Coulisse.com " Les rebondissements viennent sans cesse alimenter l'intrigue. Les scènes sont ponctuées de chansons bien composées dont les airs sont entraînants et variés. Le ton humoristique est donné dès la chanson d'ouverture, et on le retrouve tout au long des ensembles et solos. "