Jacques ou la soumission | Théâtre de l'Astrolabe | BilletReduc.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.



Pour être informé des prochaines dates pour "Jacques ou la soumission"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre de l'Astrolabe, 84700 Sorgues

Jacques ou la soumission

Théâtre de l'Astrolabe, Sorgues

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :
» Tous les événements Théâtre de l'Astrolabe

En rupture de ban avec sa famille, il n'accepte pas de " manger des pommes de terre au lard." et de se marier.

L'insignifiance de l'enjeu laisse entendre, sous un mode burlesque, que sa révolte n'est pas simplement oedipienne , mais qu'elle est métaphysique.

Bouleversé par le sentiment de sa finitude, et par la découverte du mal au sein de la création, Jacques refuse de perpétrer la vie, mais la pression de tous les membres de la famille, ligués contre lui, finira par triompher de ses résistances.

Une comédie dans le pur style Ionesco qui narre l'histoire d'un jeune homme qui ne veut pas jouer l'histoire de sa vie.


Auteur : Ionesco

Metteur en scène : Bernard Jancou




Pour Tout public

Comédie

Thématique :
Grands Auteurs Contemporains

Langue : Français
Durée : 90 minutes soit 01h30





Evénements associés :
La bonne du curé
Du monde au balcon
C'est pas du tout ce que tu crois avec nobert tarayre, danièle evenou, séverine ferrer
Les parents viennent de mars, les enfants du mcdo ! chez papa
L'art'nacoeur
Imam pas beaucoup
George dandin ou le mari confondu
Méchantes !
Chéri,on se dit tout !
Le malade imaginaire