Déplacement + Pan Studio Le Regard du Cygne Affiche © Éric Chandra et Noémie Levain


Pour être informé des prochaines dates pour "Déplacement + pan"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Studio Le Regard du Cygne, 75020 Paris

Déplacement + Pan

dans le cadre de "Festival Signes de Printemps"
Studio Le Regard du Cygne, Paris

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :

Deux spectacles en une soirée au studio : Déplacement et Pan.

  • Déplacement de Mithkal Alzghair
    Durée 50 minutes

    Je m'intéresse à l'héritage du corps syrien à partir de ma propre réalité, rendre visible l'humain dans ce contexte complexe de révolutions, de migrations, de guerres, d'idéologies montantes et de souffles de liberté. Ma recherche est centrée sur le patrimoine de la culture syrienne, ses traditions et ses physicalités, sa transe, ses dynamiques et ses répétitions.
    J'essaie de comprendre d'où viennent ses danses traditionnelles et par quels processus d'imprégnation et de contagion de la réalité sociale et politique elles se sont construites. Je travaille sur ce dont j'ai hérité, mais j'ai aussi la volonté de participer à la reconstruction d'un héritage qui est actuellement en cours.

    J'ai également testé physiquement l'urgence du déplacement contraint, l'évasion, l'attente avant le départ, l'exil... Cette contradiction entre l'enracinement (une culture très ancrée) et le déplacement (l'obligation de déracinement) est une problématique qui reflète la réalité de tous les réfugiés syriens.

    A partir de ce paradoxe entre ancrage et déracinement, je travaille sur le concept de déplacement : les déplacements forcés ou volontaires, l'urgence ou la contrainte du déplacement, le besoin de partir et l'inquiétude de ne plus pouvoir revenir.
    La relation entre deux espaces, l'espace d'origine et l'espace d'assignation – ou point de chute obligatoire – produit un corps tiraillé.

    Que serait le mouvement s'il n'était pas volontaire? Quel est-ce corps forcé de se mouvoir, ou parfois, de rester immobile ? Comment l'individu se resitue après un déplacement dans un nouveau contexte, lui imposant de remodeler son territoire, de le reconstruire, de se créer une nouvelle identité, pour peut-être devoir la quitter à nouveau ? C'est un processus de construction et de déconstruction permanente.

  • Pan de Stéphane Fratti / Cie Bissextile
    Durée 50 minutes

    Pan, une fiction sur le spectacle vivant, sa vie, sa mort programmée.
    PAN s'inspire de la forme du cabaret. Les interprètes usent de multiples disciplines: danse contemporaine, Tango, rock, acrobatie, musique, théâtre, pour attirer l'attention du public.

    Les interprètes passent leur temps à se présenter puis s'entretuent et ressuscitent prenant la place des uns et des autres, leurs vêtements et leurs identités se mélangent.
    Le spectateur veut à la fois que l'équilibriste tombe et qu'il réussisse, deux désirs contradictoires. C'est dans cet entre-deux que PAN s'inscrit, à la frontière du burlesque et du mélodrame. Sur scène l'espace de jeu est un écran factice ou les interprètes vont déballer leur jeu, leur " Je ", leurs fragilités et leurs éventuels pouvoirs.
    v Le spectaculaire éloigne, la maladresse rapproche les hommes. PAN joue avec ces distances, explore la force et la faiblesse du geste artistique, la maitrise et la perte de contrôle, le prévu et l'imprévu. Le coup de feu fait acte, il transperce l'espace, trace des lignes, crée l'accident et en même temps le désamorce. L'art est l'arme du présent.




  • Pass Sanitaire
    Tout ce qu'il faut savoir



    Pour Tout public

    Danse contemporaine

    Langue : Français




    Evénements associés :
    Bugging par Étienne Rochefort
    Graces
    Flying bodies across the fields
    My (petit) pogo
    Xenos par l'Akram Khan Company
    Robot, l'amour éternel
    Attraction
    Queen Blood
    Rock it Daddy
    Adolescent