Marina Tsvetaeva - Moscou-Paris aller-retour Théâtre de Vanves Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Marina tsvetaeva - moscou-paris aller-retour"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre de Vanves, 92170 Vanves

Marina Tsvetaeva - Moscou-Paris aller-retour

de Marina Tsvetaeva , mis en scène par toute la troupe

Théâtre de Vanves, Vanves

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -
Moscou, vieille maison de Marina Tsvetaeva (1892-1941). Plongeons dans le tumulte du XXe s. et l'esprit libre d'un des plus grands poètes russes !

Trois femmes et un homme qui ne se connaissaient pas ont été réunis par Marina Tsvetaeva en 2013 dans sa maison-musée de Moscou... De ces rencontres inattendues est né un spectacle intimiste sur la vie et l'oeuvre de la poète russe, entre révolution bolchévique et exil à Prague et à Paris.

Voici en 2018 la grande Marina de retour à Paris, où elle a vécu en exil pendant plus de 14 ans (1925-1939). Son énergie poétique, sa vie, son caractère de "femme à l'âme virile", dans un contexte marqué par des événements historiques qui bouleverseront le monde, fascinent toujours autant.

Avec une grande diversité de moyens, en accord avec l'intensité de sa vie, trois voix se répondent dans ce spectacle mis en espace par la scénographe Emmanuelle Sacchet : celle de Marina Tsvetaeva, jouée par la comédienne Edwige Morf, celle de Maya de Lacoste qui chante les poèmes et raconte la vie de la poète, et celle de Florent Delporte, tantôt narrateur, tantôt pianiste.

A Savoir :

Buffet russe ouvert 1h avant et 1h après le spectacle.
Spectacle en français avec certaines lectures et chansons en russe.




Pass Sanitaire
Tout ce qu'il faut savoir



Pour Tout public

Théâtre contemporain

Langue : Français
Durée : 105 minutes soit 01h45





Evénements associés :
Les Éclipses
Voyage à Zurich
La maladie de la mort
Les contagieuses : Croire aux fauves
J'ai sauvé la France !
Marilyn Inside
Le bonheur (n'est pas toujours drôle)
La famille Ortiz
Macbettu
You don't own me