La triste mine d'Hubert de Chouillac | Théâtre des Abondances | BilletReduc.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

La triste mine d'Hubert de Chouillac Théâtre des Abondances Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "La triste mine d'hubert de chouillac"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre des Abondances, 92100 Boulogne Billancourt

La triste mine d'Hubert de Chouillac

Théâtre des Abondances, Boulogne Billancourt

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -
La triste mine d'Hubert de Chouillac par Les Drilles en scène, comédie contemporaine qui vous replonge dans les années 30 !

Une comédie qui vous ramène au Paris des années 1935. Entre une famille bourgeoise dont le père spécule un peu trop en bourse et veut marier sa fille à un riche crétin, des domestiques astucieux et ambitieux et un amoureux transi et sans le sou, comment tout cela va-t-il finir ?

Pour leur cinquième année d'existence, les neufs comédiens des "Drilles en Scène", montent sur les planches.
La troupe présente cette comédie enlevée et d'inspiration classique, telle un Molière des temps modernes. Quiproquos, personnages atypiques et situations embarrassantes sont rassemblés ici.
Cette pièce conviendra aux petits et grands !






Pour Tout public

Comédie

Langue : Français
Durée : 120 minutes soit 02h00





Evénements associés :
Julien strelzyk dans santé
Désolé !
Le père noël est une ordure
Election story
Chéri, on se dit tout
Jamais le deuxième soir !
Ibrahim el kebir dans je crois que je suis magicien
Alphonse et zulma dans y'a jamais rin qui va ! (mais tout s'arrinche à la fin...)
Les vilaines
Aime moi si tu peux