Visite guidée : Zao-Wou-Ki, l'espace est silence | Musée d'art moderne de la ville de Paris | BilletReduc.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Visite guidée : Zao-Wou-Ki, l'espace est silence | par Hélène Klemenz Musée d'art moderne de la ville de Paris Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Visite guidée : zao-wou-ki, l'espace est silence"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Musée d'art moderne de la ville de Paris, 75016 Paris

Visite guidée : Zao-Wou-Ki, l'espace est silence
par Hélène Klemenz

Musée d'art moderne de la ville de Paris, Paris

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -
Quand l'abstraction devient poésie !

Le parcours débute au moment où Zao Wou-Ki adopte une expression nouvelle, " abstraite " – terme trop restrictif à ses yeux – avec l'oeuvre de 1956 intitulée Traversée des apparences. Cette étape décisive précède un premier séjour aux Etats-Unis, l'année suivante, qui le conforte dans la quête d'un espace toujours plus vaste.

Artiste au croisement de plusieurs mondes, Zao Wou-Ki quitte la Chine en 1948 pour venir à Paris au moment où l'" art vivant " commence à se partager entre les États-Unis et la France. Son oeuvre traverse les débats esthétiques qui marquent le développement de l'art moderne et, s'il appartient à une scène parisienne qu'il apprécie, il perçoit très tôt la vitalité de la peinture américaine. Progressivement, il renoue aussi avec certains traits de la peinture chinoise dont il s'était écarté de façon volontaire.

Zao Wou-Ki n'aime pas le mot " paysage " auquel il préfère celui de " nature ". Ses rapports avec le monde extérieur sont faits de découvertes et de voyages, de rencontres fécondes dont les premières furent avec Henri Michaux et le compositeur Edgar Varèse. Poésie et musique demeureront pour lui deux pôles d'attraction permanents, comme une tension nécessaire avec la peinture – donnant sens, à mesure que son art s'affirme, à l'expression que l'artiste a inspirée très tôt à Michaux : L'espace est silence.

En insistant sur la portée universelle de son art et sur sa place aux côtés des plus grands artistes de la deuxième moitié du XXe siècle, le Musée d'Art moderne présente une sélection de quarante oeuvres de très grandes dimensions dont certaines, comme un ensemble d'encres de 2006, n'ont jamais été exposées.

A Savoir :
Merci de bien vouloir arriver 15 min avant l'horaire indiqué de manière à ce que la visite commence à l'heure.
Le rendez-vous se fera à l'intérieur du musée d'art moderne de la ville de Paris, au point de rendez-vous des groupes


Artistes : Hélène Klemenz
Le lieu de rendez-vous sera indiqué sur votre contremarque.




Pour Tout public

Visite guidée, Excursions

Langue : Français
Durée : 90 minutes soit 01h30





Evénements associés :
Visite guidée : art & patrimoine au père-lachaise par régis forrestier
Visite guidée : frasques et aventures d'une famille sous le second empire par elise ou cateline
Visite guidée : promenade littéraire dans le 5è arrondissement – de la mouff' à la maub' par danielle malka
A vélo sur les traces de l'arpajonnais
Visite guidée : la nouvelle athènes romantique par danielle malka
Visite guidée : les passages couverts autour du palais royal par aurélie
Visite guidée : paris 1200, l' enceinte de philippe auguste, le grand tour par emmanuel fontaine
Visite guidée : promenade à paris au moyen-age par marie-anne nicolas
Visite guidée : le palais de justice (cité) de paris : toujours en activité : salles historiques et procès d'appels ou assises en direct ! par lora
Visite guidée : le musée cognacq jay ou comment être à la mode au 18è siècle par danielle malka