Critiques et Avis Je suis Voltaire | BilletReduc.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Je suis Voltaire Lavoir Moderne Parisien Affiche

Séances selon les jours

17h00 20h30
Novembre
DiLuMaMeJeVeSa
78910
11
Je suis voltaire
du mercredi 7 novembre 2018
au dimanche 11 novembre 2018


Pour être informé des prochaines dates pour "Je suis voltaire"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Dès 10,95€/pers Frais de Réservation
inclus

Je suis Voltaire

mis en scène par Laurence Février

Lavoir Moderne Parisien, Paris

5 critiques avec une note globale de
9/10

Afficher toutes les critiques sur Je suis Voltaire>>



cathycoopman Inscrit Il y a 14 ans 9 critiques  
Utile: Oui Non
-bravo !
9/10

Très belle pièce, magnifique texte, belles idées de mise en scène, jeu juste, très sympathiques comédiens
# écrit le 05/10/17


vanessa1980 Inscrite Il y a 9 ans 2 critiques
Utile: Oui Non
-Un grand moment !
9/10

... de théâtre, d'émotions et de réflexion ! dans un cadre magnifique (Epée de Bois à la Cartoucherie des Bois de Vincennes) Espérons que cette belle initiative sera prolongée !
# écrit le 10/04/17 , a vu Je suis Voltaire,Théâtre de l'Epée de Bois - Cartoucherie Paris avec BilletReduc.com


78samba Inscrit Il y a 3 ans 3 critiques  
Utile: Oui Non
-excellente soirée
9/10

une adaptation originale et respectueuse de Voltaire et des artistes qui défendent merveilleusement le texte en incarnant des personnages très typés. un très grand bravo à tous.
# écrit le 03/04/17 , a vu Je suis Voltaire,Théâtre de l'Epée de Bois - Cartoucherie Paris avec BilletReduc.com


michelkodiak Inscrit Il y a 4 ans 16 critiques  
Utile: Oui Non
-voltaire
10/10

Dans un cadre suranné fleurant bon le passé, assisté à une pièce de théâtre si près des acteurs que l'on peut apprécier la fragrance de leur parfum, savourer les subtilités des dialogues voilà ce qui nous a ravi et qui nous a fait passé une bonne soirée. Mr Acermalin m'avait dit que je ne serait pas déçu, il avait raison !
# écrit le 24/03/17 , a vu Je suis Voltaire,Théâtre de l'Epée de Bois - Cartoucherie Paris avec BilletReduc.com


Spectatif Inscrit Il y a 15 ans 723 critiques 78  
Utile: Oui Non
-JE SUIS VOLTAIRE est un spectacle qui nous rappelle que nous sommes Voltaire, comme nous sommes Paris ou Londres
9/10

Ce spectacle revêt une audace incroyable. Il convoque la philosophie de Voltaire pour interroger le fanatisme aujourd'hui et en faire une pièce de théâtre, ô combien réussie. Chapeau bas, madame Laurence Février ! Vous écrivez là et mettez en scène du théâtre politique digne de celui défendu par vos prédécesseurs Gémier, Vilar, Brecht ou autre Dario Fo... Le public s'installe. Almona est au fond, papier et crayon à la main, elle attend. Il y a cette femme aussi, assise au bord du plateau, qui attend aussi. Nous apprendrons plus tard qu'elle est Ézéchièle, une ange-femme. Les deux femmes attendent Voltaire. Une agitation anime le plateau, le début d'une conférence avec Émilie du Châtelet et Voltaire est prévue. Almona et François qui vient d'entrer et d'installer une caméra, se préparent à interroger les invités. La porte s'ouvre et Ninon entre, aussitôt admonestée d'invectives et de reproches par Ézéchièle, rudement, aux limites de l'agression. Elle ne mérite pas d'être là, qu'elle se taise et écoute. De force, Ézéchièle l'installe au premier rang du public. Voltaire ne vient toujours pas. Émilie du Châtelet entre à son tour. Une virago en fusion, hurlant des ordres, réclamant son matériel. Cette femme de sciences et de lettres du début du siècle des lumières nous fait découvrir son regard aiguisé et sa quête militante de progrès. Commence alors la conférence. Nous comprenons que Voltaire ne viendra pas. Émilie du Châtelet est interrogée et parle volontiers, brillante et intraitable. Elle situe sa relation avec Voltaire. La compagne, la muse et la complice du philosophe, explique le travail de l'illustre penseur, sa lutte acharnée et incessante contre l'injustice et le fanatisme religieux qu'il appelait " l'infâme ". Elle démontre avec maestria combien le combat contre l'intolérance et pour l'émancipation des peuples fut le leur. Situation forte, charge lourde contre le cléricalisme castrateur et liberticide. La conférence est terminée. Émilie du Châtelet sort. Entre alors Frédéric, ancien camionneur, devenu auditeur des cours de l'université de Vincennes en 1968, puis professeur d'histoire et aussi tuteur de détenus pour crime de terrorisme, chargé d'oeuvrer à leur réinsertion sociale. À ce titre, il s'occupe de Ninon dont nous devinons qu'elle est une jeune française fanatisée. Il vient la chercher et la conduit avec lui au centre du plateau. Une discussion s'engage. Les travaux sur l'intolérance et le fanatisme de Voltaire, les " plis de la compréhension " et la nécessité que " les gens pensent " défendus par Deleuze sont développés pour expliquer à Ninon son fourvoiement frénétique et l'emprise de son embrigadement. Le débat nous éclaire et apporte des clés de réflexion sur l'actualité. Entre la vacuité et la vanité vaine du combat terroriste, les réminiscences d'une nouvelle guerre de religions et d'une nouvelle inquisition, quelle place laissée à la liberté de penser par soi-même, au-delà des croyances imposées par l'éducation et la culture ? La mise en scène et la scénographie utilisent des procédés indirects de mise en vie, attractifs et surprenants. Elles réservent la relation frontale au public pour mieux l'interpeller, le surprendre et l'inviter à la réflexion qui ne peut que naitre ou renaitre devant lui. Audace, adresse et efficacité. La distribution crédible et enthousiaste comme sa volonté manifeste de partage nous touchent. C'est très bien joué. JE SUIS VOLTAIRE est un spectacle qui nous rappelle que nous sommes Voltaire, comme nous sommes Paris ou Londres. Indispensable moment de " théâtre de la cité ".
# écrit le 25/03/17


# ce symbole signifie "signaler au modérateur"
Vous aussi, donnez votre avis: