Les belles-soeurs | Théâtre Max Jacob | BilletReduc.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Les belles-soeurs Théâtre Max Jacob Affiche

Séances selon les jours

20h30
Avril 2019
DiLuMaMeJeVeSa
6
Les belles-soeurs
le samedi 6 avril 2019


Pour être informé des prochaines dates pour "Les belles-soeurs"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Dès 10,95€/pers Frais de Réservation
inclus

Les belles-soeurs

de Eric Assous
Théâtre Max Jacob, Quimper

Les Belles-Soeurs un texte contemporain, délicieusement aigre-doux.

Trois frères, dînant ensemble avec leurs épouses, apprennent qu'une petite bombe sexuelle qu'ils ont très bien connue a été invitée. C'est aussitôt la suspicion chez les femmes et la panique chez les hommes. Une comédie familiale où mensonges, rivalités et adultères nous rappellent que les hommes sont (en général) plutôt lâches, et les femmes (souvent) impitoyables ! À travers cette pièce, Éric Assous, auteur contemporain, met en scène l'amour et la jalousie... l'humour et la cruauté. Par la Compagnie Le P'tit théâtre de la Forêt-Fouesnant.



Prochaine Séance disponible:
Samedi 06 Avr. 2019 à 20h30



Pour Tout public

Théâtre de boulevard

Thématique :
Humour

Langue : Français
Durée : 80 minutes soit 01h20

Lieu:
Théâtre Max Jacob
Théâtre (~ 120 places)
2 Boulevard Dupleix
29000   Quimper
Plan d'Accès



Région : Brest - Rennes - Bretagne - (29)




Dans la même salle :


Evénements associés :
Dans la peau de ma femme
Ennemies potiches n°1
Imam pas beaucoup
Un p'tit coin de canapé
C'est encore mieux l'apres-midi
Panique en cabines
Les belles soeurs
La soeur du grec
Ne dites pas à ma femme que je suis marseillais
Faux départ