La Patente de Luigi PIrandello (en V.O.) | CCVA - Centre Culturel & de la Vie Associative | BilletReduc.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

La Patente de Luigi PIrandello (en V.O.) CCVA - Centre Culturel & de la Vie Associative Affiche © Conception graphique : Angelo Rinna


Pour être informé des prochaines dates pour "La patente de luigi pirandello (en v.o.)"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
CCVA - Centre Culturel & de la Vie Associative, 69100 Villeurbanne

La Patente de Luigi PIrandello (en V.O.)

CCVA - Centre Culturel & de la Vie Associative, Villeurbanne

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :

Adaptation en V.O. italienne de la comédie en un acte tiré de la nouvelle éponyme de 1911, et de la version cinématographique de Luigi Zampa, "La patente"

C'est l'histoire malheureuse de Rosario Chiàrchiaro, un malheureux père de famille à qui on a attribué mystérieusement le pouvoir de jeter de mauvais sorts. Au chômage à cause de cette réputation, au comble du désespoir, il ne lui reste pour vivre qu'à institutionnaliser cette renommée de jeteur de sort. Pour cela il se fait reconnaître officiellement comme étant doté d'un pouvoir funeste et invincible, et obtient ainsi, sa "patente".

Dans la "Patente" on dénonce alors tout le jeu des rapports et des idées préconçues où un l'individu reste inévitablement contraint par autrui : pour survivre, l'homme doit créer ses propres "apparences" ; "nous nous regardons vivre", dit Pirandello.

Adattamento dell'atto unico tratto dalla novella omonima del 1911, e della versione cinematografica di Luigi Zampa, "La patente" è la sfortunata storia di Rosario Chiàrchiaro, un disgraziato padre di famiglia cui è stato misteriosamente attribuito il potere di iettatore.
Licenziato dal lavoro in seguito a questa fama, al colmo della disperazione, egli non può vivere se non codificando la sua fama di jettatore, facendosi riconoscere ufficialmente come possessore di un potere funesto e invincibile e ottenere in tal modo la sua "patente".

Nella "Patente" si ha dunque la denuncia di tutto un gioco di rapporti e preconcetti in cui la persona umana è inevitabilmente coinvolta dalla presenza dei più : per sopravvivere l'uomo deve crearsi delle "apparenze", "ci vediamo vivere", dice Pirandello.

Regia e adattamento / Mise en scène et adaptation : Giorgio Carpintieri

Musiche originali / Musiques originales : Maud Louis (composizione e violoncello / composition et violoncelle), Lucile Courtalin (contrebasse / contrabasso)

Personaggi / Distribution :
Rosario Chiàrchiaro : Giorgio Carpintieri
Rosinella,sua figlia / sa fille : Sara Cesaretti
Il Giudice istruttore / Juge d'instruction D'Andrea : Angelo Rinna
Primo Giudice / Premier juge : Carla Vallès
Secondo Giudice / Second juge : Aude Carpintieri
Marranca, usciere / Huissier : Giampaolo Pinna
Un commerciante / Un commerçant : Michel Perrier






Pour Tout public
à partir de 12 ans

Autres pieces

Langue : Italien
Durée : 60 minutes soit 01h00





Evénements associés :
Mort prématurée d'un chanteur populaire dans la force de l'âge
Voyez comme on danse
Un ami imprévu
La conversion de don juan
L'étincelle
Samedi sur les planches
Masques balinais topeng
Éclipse
Ulysse : l'odyssée, l'illiade et surtout l'odyssée
Masques en jeu