En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

La cruche Théâtre de La Garenne Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "La cruche"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre de La Garenne, 92250 La Garenne Colombes

La cruche

de Georges Courteline , mis en scène par Henri de Vasselot

Théâtre de La Garenne, La Garenne Colombes

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :

Le verbe mordant de Courteline nous entraîne dans nombre de situations drôles et désopilantes.

Margot est la maîtresse de Laurianne. Camille est la maîtresse de Duvernié. Laurianne voudrait bien être l'amant de Camille et Duvernié l'amant de Margot et inversement. Ajoutez à cela l'arrivée d'un télégramme, véritable source de quiproquo, qui va bouleverser la vie de nos héros.

Après Cosi Fan Tutte et Les Contes d'Hoffmann (Prix du Public au Festival d'Avignon 2013 et 2014), l'Envolée Lyrique s'adonne aux joies du Théâtre de moeurs. Elle y ajoute une couche de légèreté, y saupoudre une touche de lyrique a cappella et livre une profonde satire sociale où règnent les jugements de valeurs, les secrets et les mensonges abordant un thème très actuel : "Pourquoi vivre heureux quand on peut ne pas l'être ?".






Pour Tout public
à partir de 11 ans

Théâtre musical

Thématique :
Grands Auteurs Classiques

Langue : Français
Durée : 85 minutes soit 01h25





Evénements associés :
B+b = bb
L'écume des jours
Notre-dame de paris, l'autre comédie musicale
La claque
L'empereur des boulevards
Hématome et quinte bémol
Ah ! félix (n'est pas le bon titre)
Lettre de printemps
Le malade imaginaire en la majeur
Opérapiécé