24 heures de la vie d'une femme sensible | Théâtre de la Carreterie | BilletReduc.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

24 heures de la vie d'une femme sensible Théâtre de la Carreterie Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "24 heures de la vie d'une femme sensible"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre de la Carreterie, 84000 Avignon

24 heures de la vie d'une femme sensible

de Eva Byele , mis en scène par Eva Byele, Marion Peltier

dans le cadre de "Festival Off d'Avignon 2019"
Théâtre de la Carreterie, Avignon

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -
"J'avais besoin de vivre mais je ne le savais pas encore !..."

Dans les années 1920, près de Paris, une femme mariée se désespère dans sa maison bourgeoise lorsqu'elle rencontre un homme, artiste, comme elle... De cette passion éphémère naîtront 24 lettres écrites en 24 heures pour pallier le silence et l'absence de son amant.

L'écriture, d'abord obsédante, se révélera au fil des heures et des pages, telle une catharsis, enivrante, sensuelle, libérée, jusqu'à faire éclore une prise de conscience. La quête de l'autre ne deviendrait-elle pas alors quête de soi ? L'écriture ne serait-elle pas la clé de l'émancipation ?

Ce seule en scène est un hommage à la grande poétesse et dramaturge du XIXe siècle Constance de Salm à qui l'on doit le magnifique roman épistolaire 24 heures d'une femme sensible de 1824.

Signature dédicace du livre en sortie de spectacle.

Création musique : Louis Raveton


Auteur : Eva Byele
Artistes : Eva Byele
Metteur en scène : Eva Byele, Marion Peltier


Quelques critiques de spectateurs :

avec 5 critiques
Plus de critiques sur 24 heures de la vie d'une femme sensible »

Tintamarreaudiable Inscrit Il y a 2 ans 29 critiques  
Utile: Oui Non
-Des mots pour exister....
9/10

Très beaux textes servis par une interprétation juste et sensible . Belle présence scénique.
# écrit le 19 Juillet , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


marieduruy Inscrite Il y a 1 mois 1 critique  
Utile: Oui Non
-Quelle belle découverte
8/10

Le mot " écrivaine " nous poursuit, d'abord parce qu'il est très beau, il est très doux et il est incarné magnifiquement par Eva Byele. Voir un texte interpreté par son auteur de cette manière est particulièrement émouvant. À voir absolument !
# écrit le 13 Juillet


annemanoquet Inscrite Il y a 1 mois 1 critique  
Utile: Oui Non
-Un spectacle touchant
10/10

On assiste à une relation épistolaire de la protagoniste avec elle-même. L'écriture comme quête de soi. Ca m'a donné envie de danser, d'abord parce qu'il y a une très belle danse de mots, mais également une poursuite dans le corps. Un spectacle voluptueux qui m'a gagné physiquement.
# écrit le 13 Juillet


Baptiste76 Inscrit Il y a 1 mois 1 critique  
Utile: Oui Non
-Rare… foncez !
9/10

Un très joli moment, à la fois émouvant et étonnant avec une comédienne "seule-en-scène" qui vous saisit du début à la fin. C'est à la fois actuel parce qu'elle parle de sujets qui sont universels, l'amour, la quête de soi.... Il y a quelque chose d'assez suranné, emprunté d'une époque passée mais que moi j'aime. Une certaine élégance, les mots sont justes. Introspectif, intense et sans fioritures. Je recommande vivement !
# écrit le 07 Juillet


# ce symbole signifie "signaler au modérateur"
Vous aussi, donnez votre avis:


Pour Tout public
à partir de 16 ans

Théâtre dramatique

Langue : Français
Durée : 65 minutes soit 01h05





Evénements associés :
Brigade financière
Erwin motor devotion
Richard iii
Les maux bleus
J'ai rencontré dieu sur facebook
L'aiglon
Un océan
La reine de beauté de leenane
Amok
Le malentendu