La Maison d'Os | Studio-Théâtre d'Asnières | BilletReduc.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

La Maison d'Os Studio-Théâtre d'Asnières Affiche

Séances selon les jours

15h30 19h00 20h30
Mars 2020
DiLuMaMeJeVeSa
1011121314
15161718192021
22232425262728
29
La maison d'os
du mardi 10 mars 2020
au dimanche 29 mars 2020
  Réduction
 


Pour être informé des prochaines dates pour "La maison d'os"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


réduction
 
Dès 15,50€/pers
22,00€
Frais de Réservation
inclus
jusqu'à -29%

La Maison d'Os

de Roland Dubillard , mis en scène par Hervé Van der Meulen

Studio-Théâtre d'Asnières, Asnières sur Seine

Comédie de Dubillard dont "le sujet est l'agonie d'un vieillard très riche, sans famille, entouré de domestiques pour qui la question n'est pas là."

Créée en 1962 au Théâtre de Lutèce, La Maison d'Os – une des pièces les plus emblématiques de l'art de Roland Dubillard – est devenue un grand classique du XXème siècle, un chef d'oeuvre du théâtre de l'absurde et de l'humour noir. Pourtant l'ouvrage a été rarement repris. Il faut dire que c'est une gageure pour un metteur en scène et une équipe de comédiens.

Un vieux Maître, touchant et dérisoire, – l'auteur lui-même ? chacun d'entre nous ? – prend conscience que l'heure de la mort est proche. Ses nombreux domestiques, dévoués mais pourtant critiques, l'accompagnent dans ses derniers instants, et même au-delà... dans une belle et grande maison que tous semblent habiter mais qui est aussi la métaphore de notre enfermement, la métaphore du corps humain, du squelette, qu'il faudra bien se résoudre à abandonner. Des relations complexes et insolites entre le Maître et ceux qui l'entourent sont ici décrites dans de très courtes scènes, dont l'ordre n'est pas imposé par l'auteur. Ces " sketchs " évoquent avec une mélancolie joyeuse notre enfance, nos espoirs, nos angoisses, nos rêves... Le tout compose un ensemble singulier et original, à la fois loufoque et métaphysique... cette manière si chère à l'auteur des Diablogues.

Ce qui fait l'unité de tout cela, c'est le langage merveilleusement musical et poétique de Dubillard. Les mots sont ici à la fête, tiennent en haleine, avec toute leur saveur et leur précision, mais aussi avec toutes les questions qu'ils suscitent. La langue de Dubillard ne cesse d'ouvrir des portes sur l'inconnu, le cocasse, l'inquiétant et le bizarre. Elle fait circuler la pensée en tous sens, sans jamais se figer, se scléroser.

La Maison d'Os offre mille et mille entrées possibles, sur le " dedans " et sur le " dehors ". Nous l'habitons tous, nous nous y retrouvons tous. C'est une source de questionnement sur notre propre vie, sur notre finitude, sur l'abandon... – mais c'est aussi une source de franche " rigolade " (c'est encore Dubillard lui-même qui l'affirme).

Hervé Van der Meulen

Chorégraphie : Jean-Marc Hoolbecq Scénographie : Claire Belloc – Costumes : Isabelle Pasquier Lumières : Stéphane Deschamps – Maquillage : Audrey Millon Coproduction Le Studio d'Asnières et le Théâtre Montansier de Versailles (78)
Avec la participation artistique du Studio – École Supérieure de Comédiens par l'Alternance


Auteur : Roland Dubillard

Metteur en scène : Hervé Van der Meulen

Prochaine Séance disponible:
Mardi 10 Mars 2020 à 19h00



Pour un Public adulte
à partir de 14 ans

Théâtre contemporain

Langue : Français
Durée : 150 minutes soit 02h30

Lieu:
Studio-Théâtre d'Asnières
Salle de spectacle (~ 200 places)
3, rue Edmond Fantin
92600   Asnières sur Seine
Plan d'Accès



Région : Paris - Ile de France - (92)




Dans la même salle :


Evénements associés :
Alexia carr dans maths & muses
Le nid
Deal : j.b andré, d.jourde
Deconcerto
Fracture
Pièce d'actualité n°14 : dévoiler
Le porteur d'histoire
Hate letters
Ashes to ashes
Rien, plus rien au monde