Import, Export | Centre Mandapa | BilletReduc.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Import, Export Centre Mandapa Affiche

Séances selon les jours

20h00
Février 2020
DiLuMaMeJeVeSa
8
Import, export
le samedi 8 février 2020
  Réduction
 


Pour être informé des prochaines dates pour "Import, export"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


réduction
 
Dès 10,95€/pers
15,50€
Frais de Réservation
inclus
jusqu'à -29%

Import, Export

Centre Mandapa, Paris

L'aventure de Marien Guillé continue.

Sur le chemin vers ses racines, de la Provence au Rajasthan, de Marseille à Jaipur, les conteneurs marqués Made in France sont mélangés à ceux estampillés Made in India !

Malles de souvenirs, douane intemporelle, histoire familiale, cargaison émotionnelle chargée et déchargée... bref, deux pays à rassembler dans un territoire intérieur.

L'aventure de Marien Guillé (à la manière de " Tribulations d'un mi-Indien en Inde !... ") a fait salle comble l'an passé, mais on en redemande !


Artistes : Marien Guillé

Prochaine Séance disponible:
Samedi 08 Févr. 2020 à 20h00



Pour Tout public

Contes pour Adultes

Langue : Français
Lieu:
Centre Mandapa
Salle Multidisciplinaire (~ 100 places)
6 rue Wurtz
75013   Paris
Plan d'Accès

» Réservez votre Parking à Proximité

Région : Paris - Ile de France - (75)




Dans la même salle :
» Tous les evènements Centre Mandapa

Evénements associés :
Qui va garder les enfants
L'ombre du soufi
La krishna lila
Histoires aléatoires
Jean de la fontaine
Victor hugo, légende d'un siècle
Le cantique des oiseaux fazia kerrad
Il était une fois les langues
Eldorado, carte blanche à eric ferrat
Kan ya ma kan