En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Le dieu du carnage Théâtre De Lacaze de Pau-Billère Affiche

Séances selon les jours

20h30
Décembre
DiLuMaMeJeVeSa
2021
Janvier 2020
DiLuMaMeJeVeSa
19202122232425
Février 2020
DiLuMaMeJeVeSa
91011121314
Le dieu du carnage
du vendredi 20 décembre 2019
au vendredi 14 février 2020
  Réduction
 


Pour être informé des prochaines dates pour "Le dieu du carnage"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


réduction
 
Dès 11,95€/pers
12,95€
Frais de Réservation
inclus
jusqu'à -7%

Le hasard conduit 5 personnes qui ne se connaissent pas à résoudre ensemble un petit problème, pas très grave, ça devrait bien se passer.

Chacun fera l'effort de rester courtois... Entre gens civilisés, on parvient toujours à se mettre d'accord, non ?

Yasmina Réza et son humour féroce, élégant et discret, qui met à nu les travers ordinaires de la nature humaine.


Auteur : Yasmina Réza
Artistes : Cie Vice Versa
Metteur en scène : Paillé Cliff

Prochaine Séance disponible:
Vendredi 20 Déc. 2019 à 20h30



Pour Tout public
à partir de 10 ans

Comédie

Thématique :
Humour

Langue : Français
Durée : 80 minutes soit 01h20

Lieu:
Théâtre De Lacaze de Pau-Billère
Théâtre (~ 168 places)
Place François Mitterand
64140   Billère
Plan d'Accès



Région : Bordeaux - Aquitaine - (64)




Dans la même salle :
» Tous les evènements Théâtre De Lacaze de Pau-Billère

Evénements associés :
Chez moi - 4ème souffle
Un voisin qui vous veut du bien
Un voisin qui vous veut du bien
Panique à l'hôtel bricol'
Cette nana là !
Même les cons ont droit au bonheur
Ladies night
Un fil à la patte
On ne se mentira jamais !
Divorce à la marseillaise