En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Joie sans raison | Rencontre avec Jacques Sojcher Centre Wallonie-Bruxelles Affiche © © DR

Séances selon les jours

20h00
Janvier
DiLuMaMeJeVeSa
28
Joie sans raison
le mardi 28 janvier 2020
  Invitation
Gratuite


Pour être informé des prochaines dates pour "Joie sans raison"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


invitation

Dès 0,00€/pers

Joie sans raison
Rencontre avec Jacques Sojcher

Centre Wallonie-Bruxelles, Paris

Soirée consacrée à Jacques Sojcher à l'occasion de la sortie de Joie sans raison aux éditions Fata Morgana.

Depuis La démarche poétique (10/18), son premier livre, l'écriture de Jacques Sojcher, professeur de philosophie et néanmoins maître d'incertitude, propose une délicieuse et ironique variation sur les thèmes chers à l'auteur : amours aux reflets infinis, savoirs sans secours du concept, poésie du quotidien nimbée d'auto-dérision. Pour fêter ses quatre-vingts printemps, il publie un recueil dans lequel s'interroge sur la joie, sur ses ressorts, sa complexité, son ontologie.

La joie dépasse toute raison, toute explication. Elle ne communique pas, mais dans les mots, soudain, apparaît une voix. La joie fait du corps une voix. La joie donne ce qui est perdu. C'est le poème sans sujet. Revenir à Spinoza, à la joie quand l'esprit et le corps passent "à une plus grande perfection", à Nietzsche et à son oui à la terre, à Rilke, pour qui "être ici est une splendeur", à Deleuze, qui délire la langue, à ce vers de Rimbaud : "Arrivée de toujours qui t'en iras partout". La pensée et la poésie donnent une joie sans sujet. La joie d'Achab devant la grande baleine blanche. La joie de Proust devant la madeleine. La joie de Kafka devant le nom de Milena. La joie qui rend visible l'illisible, vivants les morts.

Le poète dialogue avec Véronique Bergen, poétesse et philosophe. Avec la participation de la cantatrice et comédienne Clotilde van Dieren.



Prochaine Séance disponible:
Mardi 28 Janv. 2020 à 20h00



Pour Tout public

Lecture / Rencontre / Conférence / Masterclass

Langue : Français
Durée : 90 minutes soit 01h30

Lieu:
Centre Wallonie-Bruxelles
Théâtre (~ 164 places)
46 rue Quincampoix
75004   Paris
Plan d'Accès

» Réservez votre Parking à Proximité

Région : Paris - Ile de France - (75)




Dans la même salle :


Evénements associés :
Conférence arts et psychanalyse : pourquoi le rire ?
Debussy, quand les arts visuels rencontrent la musique
La voix-e de l'équilibre
Histoires extraordinaires et expériences amusantes par bernard werber
Gilbert bellan, le peintre de clemenceau
Mieux comprendre les lois vibratoires du vivant
Conférences dérapantes
Nature guérisseuse
Du magnétisme animal sous louis xvi à l'hypnose d'aujourd'hui
Ciné-conférence : mexique