En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Aurélia Decker en rodage Le Quai du Rire Affiche

Séances selon les jours

21h30
Mars
DiLuMaMeJeVeSa
192021
Aurélia decker en rodage
du jeudi 19 mars 2020
au samedi 21 mars 2020
  Réduction
Valable uniquement si 2 personnes


Pour être informé des prochaines dates pour "Aurélia decker en rodage"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


réduction
Valable uniquement si 2 personnes
Dès 10,95€/pers
16,50€
Frais de Réservation
inclus
jusqu'à -33%

Aurélia Decker en rodage

Le Quai du Rire, Marseille

Aurélia Decker en rodage pour son nouveau spectacle !

3 ans après son dernier spectacle "ça n'te dérange pas si j'téléphone pendant que tu m'parles ? ", Aurélia qui entre temps s'est mariée et est devenu maman, revient très en forme à Marseille présenter son nouveau spectacle, actuellement en gestation.


Artiste : Aurélia Decker

Prochaine Séance disponible:
Jeudi 19 Mars 2020 à 21h30



Pour un Public adulte

One Woman Show

Thématique :
Humour

Langue : Français
Lieu:
Le Quai du Rire
Café-théâtre (~ 100 places)
16 quai de rive neuve
13007   Marseille
Plan d'Accès



Région : Marseille Nice Avignon Aix - (13)




Dans la même salle :
» Tous les evènements Le Quai du Rire

Evénements associés :
Elodie kv dans la révolution positive du vagin
Anne roumanoff dans tout va bien
Clémence peyron dans bienvenue dans ma tête : barrée
Emmeline naert dans il était une moi bilan de compétences d'une princesse
Laura calu dans en grand
Sylvie malys dans le génie du vin
Marine baousson dans fearless
Sandrine sarroche
Florence cortot dans antis(c)éptique
Julie villiers dans je buterais bien ma mère un dimanche