En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Père-emption Théâtre Darius Milhaud Affiche

Séances selon les jours

19h00
Octobre
DiLuMaMeJeVeSa
3
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Novembre
DiLuMaMeJeVeSa
1234567
15161718192021
22232425262728
Décembre
DiLuMaMeJeVeSa
12345
6789101112
Père-emption
du samedi 3 octobre 2020
au samedi 12 décembre 2020
  Réduction
 


Pour être informé des prochaines dates pour "Père-emption"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


réduction
 
Dès 12,95€/pers
19,50€
Frais de Réservation
inclus
jusqu'à -33%

Père-emption

de Juliet O'Brien, Nicolas Danzin , mis en scène par Juliet O'Brien

Théâtre Darius Milhaud, Paris

Faire un bébé n'est pas toujours un jeu d'enfants !

Jeune homme candide quoiqu'ambitieux, Daniel, notre héros, entame sa vie professionnelle et sa vie amoureuse avec enthousiasme et entrain. Il pourrait faire sienne la devise " A coeur vaillant rien d'impossible ! ".
Ses rêves de jeunesse se sont éloignés mais son volontarisme est le gage pour lui de " succès ", tant pour gravir les échelons au travail que pour fonder une famille. Mais face à la dureté du monde de l'entreprise et aux dérobades de " Dame nature ", Daniel va devoir se réinventer en acceptant le fait que, non, " on n'obtient pas toujours ce que l'on veut... "

Cette comédie touchante aborde des sujets fondamentaux de notre époque : la difficulté croissante des couples à enfanter et les interrogations que soulèvent les progrès technologiques de la procréation assistée, mais aussi la place de l'humain dans les organisations, quand le salarié est pris entre un malaise croissant et les injonctions au bonheur et à la réalisation personnelle. Si ce thème de la procréation assistée a déjà été traité dans la culture, il est rarement abordé du point de vue de l'homme dans le couple.

A Savoir :
Message aux spectateurs relatif au COVID 19 : Le Théâtre Darius Milhaud est heureux de vous accueillir à nouveau pour retrouver la magie et la beauté du spectacle vivant et vous informe que sa réouverture s'accompagne de la mise en place d'un protocole de sécurité exigeant respectant strictement toutes les recommandations sanitaires prévues par le ministère de la Culture : informations, produits nécessaires et mise en application de tout ce qui est indispensable à la charte sanitaire du moment tant pour le public que pour les artistes et ce, dans tous les espaces du théâtre (distanciation physique, consignes de circulation, distributeurs de solution hydroalcoolique, nettoyage systématique, réduction des jauges, placement distancié selon réservation individuelle ou groupée dans les salles...). Pour continuer à vibrer d'émotions dans les salles de spectacle : tous ensemble, responsables et déterminés contre le Corona !


Auteur : Juliet O'Brien, Nicolas Danzin
Artiste : Nicolas Danzin
Metteur en scène : Juliet O'Brien

Prochaine Séance disponible:
Samedi 03 Oct. 2020 à 19h00
reservation

Port du masque, accueil, distance...
Ce qu'il faut savoir sur l'accès aux salles



Pour Tout public
à partir de 12 ans

Seul(e) en Scène

Langue : Français
Durée : 60 minutes soit 01h00

Lieu:
Théâtre Darius Milhaud
Théâtre (~ 65 places)
80, allée Darius Milhaud
75019   Paris
Plan d'Accès

» Réservez votre Parking à Proximité

Région : Paris - Ile de France - (75)




Dans la même salle :
» Tous les evènements Théâtre Darius Milhaud

Evénements associés :
Laure salardenne dans premiers pas
Fred blin dans a-t-on toujours raison ? which witch are you ?
Léon, le libraire
Norma dans norma(le)
Les immersions / duras #3
Un temps fou
Victor hugo, un géant dans un siècle
La complainte du bipo
Plaidoiries avec richard berry
Simon astier dans le discours