En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Séances selon les jours

19h30
Mai
DiLuMaMeJeVeSa
18
Vies séchées
le mardi 18 mai 2021


Pour être informé des prochaines dates pour "Vies séchées"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Dès 5,95€/pers Frais de Réservation
inclus

Une oeuvre visuelle qui dépeint admirablement la situation sociale d'un Brésil asséché.

"Vies séchées" suit le long périple d'une famille du nord-est brésilien qui fuit la sécheresse et la famine à la recherche d'une vie moins rude. Inspirées des tableaux de Candido Portinari et des photographies de Sebastião Salgado, les marionnettes de la Compagnie Caravan Maschera nous plongent dans un univers visuel foisonnant.

Un spectacle qui dépeint admirablement la situation sociale d'un Brésil nordestin où "convergent la dureté des rapports sociaux, la rudesse de ses habitants et la déshérence d'une région oubliée du reste du pays".

Théâtre visuel et marionnettes

Par la Compagnie Caravan Maschera du Brésil


Artistes : Caravan Maschera

Prochaine Séance disponible:
Mardi 18 Mai 2021 à 19h30
reservation

Annonces du 14 janvier 2021
Tout ce qu’il faut savoir



Pour Tout public
à partir de 12 ans

Mimes, Marionnettes pour Adultes

Langue : Français
Durée : 65 minutes soit 01h05

Lieu:
Théâtre Halle Roublot
Théâtre (~ 130 places)
95 rue Roublot
94120   Fontenay-sous-bois
Plan d'Accès



Région : Paris - Ile de France - (94)




Dans la même salle :


Evénements associés :
Male sapiens
Two or three things about loss
Opération 866 + 328
Le monde d'aujourd'hui
Ersatz
Terres invisibles
Le nécessaire déséquilibre des choses
Pourquoi les vieux, qui n'ont rien à faire, traversent-ils au feu rouge ?