En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Revenez, revenez, mes amours Centre Culturel La Providence Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Revenez, revenez, mes amours"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Centre Culturel La Providence, 06300 Nice

Revenez, revenez, mes amours

de Jean Baptiste Lully, Alessandro Scarlatti, Georg Philipp Telemann, J.S. Bach
Centre Culturel La Providence, Nice

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :
» Tous les événements Centre Culturel La Providence

Airs et cantates en Europe au XVIIIe siècle

Au programme :
Œuvres de Jean Baptiste Lully, Alessandro Scarlatti, Georg Philipp Telemann, J.S. Bach...

La musique vocale a occupé une position dominante dans le paysage musical du XVIIIe siècle. Par ses qualités démonstratives et rhétoriques, la voix règne ainsi pratiquement sans partage sur le langage musical en servant la beauté du texte, qu'il soit profane ou sacré.

Airs de cour, ornements essentiels des divertissements royaux et des ballets dansés à la cour ... Airs " sérieux ", qui gagnent bientôt tous les cercles lettrés, aristocratiques et bourgeois autour de courtes poésies galantes et raffinées... Tragédies lyriques, opéra sérieux à " la française ", qui pour se démarquer de l'opéra italien alors en vogue dans le reste de l'Europe, propose une relecture mythologique et met alors la musique au service de la voix parlée et de la danse ...
Cantates profanes, dont les airs et récitatifs sont simplement interprétés par une ou plusieurs voix soutenues par une basse continue sans aucune théâtralité ni dramaturgie mais des aria da capo (ou aria con da capo, " aria avec reprise "), très en vogue au XVIIIe siècle et dont le maitre incontesté fut Alessandro Scarlatti... Deux sonates en trio, probablement la forme de musique instrumentale la plus exploitée par les compositeurs à cette époque avec la présence de deux voix mélodiques accompagnées d'une basse continue, termineront enfin ce parcours musical à la découverte des genres musicaux du XVIIIe siècle.

Distribution :
Claire Gouton, soprano | Marie-Claire Bert et Michel Quagliozzi, flûtes à bec | Sibylle Schuetz-Carrière, voie de gambe | Michaëla Chetrite, clavevin




Annonces du 24 novembre 2020
Tout ce qu’il faut savoir pour la fin d'année



Pour Tout public de 3 ans jusqu'à 90 ans

Musique Baroque

Langue : Français
Durée : 90 minutes soit 01h30





Evénements associés :
Tim mead & les ambassadeurs
Js bach : la passion selon saint matthieu
L'estro vivaldiano, venise et ses jeux d'influence
Vox angeli
Jordi savall, l'harmonie des nations
Carlo vistoli, contre-ténor : händel, porpora, vivaldi
Les basses réunies
François lazarevitch
Justin taylor, la famille rameau
Strike the viol, touch the lute