En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Passions Russes Opéra de Massy Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Passions russes"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Passions Russes

Opéra de Massy, Massy

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :
» Tous les événements Opéra de Massy

En remplacement du programme "Ivan le Terrible".
Ultime et bouleversante symphonie de Tchaïkovski

Parmi tous les compositeurs russes du XIXe siècle, Tchaïkovski est le plus voyageur (il adorait par-dessus tout séjourner en Italie), le plus connaisseur des cultures européennes et le plus ouvert aux styles musicaux allemand et français.
C'est d'ailleurs après avoir pris connaissance de la Symphonie espagnole pour violon et orchestre (1875) d'Edouard Lalo qu'il entreprend de composer son propre Concerto pour violon (1878).

La difficulté violonistique de cette oeuvre égale l'émotion qui s'en dégage et elle devient le premier concerto russe pour violon à s'être imposé au répertoire des concerts européens, ici interprété par Alena Baeva.
C'est au début des années 2000 que la jeune russe Alena Baeva se fait remarquer des professionnels lorsqu'elle participe à de nombreux concours. Deux grands noms se penchent alors sur son destin : Rostropovitch l'invite à poursuivre sa formation en France et quelques années plus tard, Seiji Ozawa lui permet d'intégrer son Académie en Suisse. Sous le regard bienveillant de ses deux mentors, la voici dès lors lancée dans le circuit international.

A la rayonnante tonalité majeure de cette page brillante s'oppose la sombre tonalité mineure de la Sixième symphonie (1893) dont le sous-titre de " Pathétique " proposé à l'éditeur par le frère de Tchaïkovski avait été accepté par le compositeur.
Jamais il n'avait été plus innovant dans le genre symphonique que dans cette oeuvre qui s'achève de manière très inhabituelle par un mouvement lent, un Adagio lamentoso, désolé et résigné.

La mort soudaine du compositeur survenue quelques jours après la création de son ultime symphonie accentue la dimension de tristesse contenue dans la partition qui sonne comme un requiem.

A Savoir :
Réduction : Tarif réservé aux habitants de la commune de Massy dans la limite de 2 places, au delà le tarif plein est appliqué. Un justificatif de domicile vous sera demandé.




Annonces du 7 janvier 2021
Tout ce qu’il faut savoir



Pour Tout public

Musique classique

Langue : Français
Durée : 90 minutes soit 01h30





Evénements associés :
Requiem de mozart poitiers
Ceci n'est pas un concert
Requiem de mozart rennes
Mikhaïl pletnev : piano
Orchestre de chambre de paris
Orchestre de chambre de paris / avi avital
Le violon de mozart
Quatuor joyce : brahms / janacek / webern
Orchestre du conservatoire de paris et des ecoles d'art américaines de fontainebleau
Eveil : les russes arrivent !