Piano passion : Rodolphe Menguy récital Eglise Saint Julien le Pauvre Affiche

Séances selon les jours

20h00
Juillet
DiLuMaMeJeVeSa
10
Piano passion : rodolphe menguy récital
le samedi 10 juillet 2021
  Réduction
 


Pour être informé des prochaines dates pour "Piano passion : rodolphe menguy récital"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


réduction
 
Dès 18,00€/pers
22,00€
Frais de Réservation
inclus
jusqu'à -18%

Piano passion : Rodolphe Menguy récital

Eglise Saint Julien le Pauvre, Paris

Dans l'écrin intime de l'église St Julien le Pauvre au coeur du quartier Latin un espoir du piano Français à la carrière déjà internationale.

Programme :
Bach-Liszt : Fantaisie et Fugue en sol mineur BWV 542
Brahms : Klavierstücke Opus 119
Beethoven : Sonate Opus 81a "Les Adieux"
Chopin : Sonate no 3, Opus 58 en si mineur

Encouragé par son père, professeur de piano, Rodolphe Menguy s'assoit au piano, dès l'âge de 4 ans. Une activité qui lui a toujours parue naturelle, comme une évidence, au point que le jeune pianiste ne se soit jamais posé la question de faire autre chose de sa vie !

Parallèlement au piano, le jeune musicien bénéficie depuis son plus jeune âge d'une éducation musicale très riche, et particulièrement complète.

Diplômé du Conservatoire de région de Boulogne-Billancourt, en classe de piano dès l'âge de 14 ans, il étudie par exemple l'écriture dès l'âge de 12 ans, puis est admis à l'unanimité à l'âge de 16 ans au Conservatoire national supérieur de Musique de Paris, en Master d'Ecriture où il obtient un Prix d'Harmonie dans la classe de Fabien Waksman et un Prix de Contrepoint dans la classe de Pierre Pincemaille.

Admis en piano, au Conservatoire national supérieur de Musique de Paris en 2015, il étudiera auprès de Denis Pascal. Il en sera diplômé en 2020.
Il poursuit actuellement, dans la même institution, un diplôme d'interprète classique.
Passionné d'orchestre, il obtient également un Diplôme d'études musicales d'Orchestration dans la classe de Pierre Farago au Conservatoire de région de Boulogne-Billancourt en 2015. Durant son parcours artistique, Rodolphe a croisé la route de grands maîtres tels que Michel Béroff, Bruno Rigutto, Jean-François Heisser, David Kadouch, ...
Il a également étudié la musique de chambre auprès de Claire Désert, Ami Flammer, et Emmanuel Strosser.

Homme cultivé et serein, Rodolphe Menguy trace sa route avec calme et détermination. A la question de savoir si les millions de jeunes pianistes, -actuellement sur le marché de la Musique dans le monde-, l'incitaient à se démarquer coûte que coûte, il répondra avec flegme et bon sens : " Tout le monde a envie de se démarquer, mais je ne voudrais pas que cela rentre en ligne de compte dans mon approche de la musique, et du piano. Je ne cherche pas à être différent. Tout en pensant mes interprétations, je joue comme je le sens. J'essaie surtout de m'écouter, afin d'être aussi juste que possible : Comment est-ce que je me sens en tant que musicien et en tant que pianiste, voilà quelques unes des questions que je me pose. Vouloir plaire, c'est se retrouver aussitôt dans le faux, et c'est risquer de ne pas rendre justice aux partitions que nous jouons. "

Soliste, chambriste, et concertiste, la sonorité de Rodolphe Menguy est extrêmement lumineuse. Il se dégage de son jeu un aspect cinématographique.
A 23 ans, il possède déjà un répertoire impressionnant : de Jean-Sébastien Bach à Liszt, il s'intéresse aussi de près à la Musique contemporaine.
"Le fait d'avoir étudié l'écriture, et l'orchestration m'aide à comprendre l'architecture des pièces que je joue ", confiera le pianiste.
Passionné par le jeu de Maurizio Pollini, et en particulier par sa version de la Sonate en si mineur, Rodolphe démontre dans sa lecture de la 10e Rhapsodie hongroise, du même Liszt, son immense maturité, en dépit de ses 23 ans.

Et le pianiste de rajouter : " Le vécu est bien sûr important pour interpréter le grand répertoire, mais ce vécu n'est-il pas important pour quelque discipline que ce soit ? N'oublions pas non plus que certains comme Evgeny Kissin ont délivré des interprétations excessivement mûres, dès l'âge de 12 ans. Et puis, ne surévaluons pas non plus cette dimension. Outre le vécu, il y a aussi toute la connaissance (ndlr : l'écriture, l'orchestration, l'harmonie...), la sensibilité... "

Musicien à la main sûre, au calme absolu, et à la technique déjà éprouvée, Rodolphe Menguy commence à faire parler de lui. L'une de ses premières grandes reconnaissances aura été d'être invité cet été au prestigieux Festival international de la Roque d'Anthéron (ndlr : exclusivement dédié au piano) en France.
Il y jouait la 31e Sonate opus 110 de Beethoven. Nous l'entendrons dans cette prestation publique, enregistrée par France-Musique.
Enfin, et ce n'est pas un détail, Rodolphe Menguy a été admis aux épreuves éliminatoires du Concours Reine Elisabeth 2020. Une compétition reportée, vous le savez, en 2021.

Rodolphe Menguy, un artiste éclairé, sensible, solide, complet et humain. Une personnalité à découvrir sans délai !


Artistes : Rodolphe Menguy

Prochaine Séance disponible:
Samedi 10 Juil. 2021 à 20h00
reservation

Reprise des spectacles
Tout ce qu'il faut savoir



Pour Tout public

Musique classique

Langue : Français
Durée : 60 minutes soit 01h00

Lieu:
Eglise Saint Julien le Pauvre
Eglise/ chapelle (~ 300 places)
1 Rue Saint-Julien le Pauvre
75005   Paris
Plan d'Accès

» Réservez votre Parking à Proximité

Région : Paris - Ile de France - (75)




Dans la même salle :
» Tous les evènements Eglise Saint Julien le Pauvre

Evénements associés :
Chopin
Trio wanderer
Vivaldi / albinoni / pachelbel
Piano passion aurélien pontier récital
Les quatre saisons de vivaldi ave maria et adagios celebres
Piano passion nadja dornik
Tanguy de williencourt : piano
Benjamin grosvenor
Les quatre saisons de vivaldi et ave maria célèbres
Bach, suites pour violoncelle