Mon amour de grillage Théâtre de l'Epée de Bois - Cartoucherie Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Mon amour de grillage"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre de l'Epée de Bois - Cartoucherie, 75012 Paris

Mon amour de grillage

de Valérie Durin , mis en scène par Valérie Durin

Théâtre de l'Epée de Bois - Cartoucherie, Paris

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :
» Tous les événements Théâtre de l'Epée de Bois - Cartoucherie

Un amour de grillage naît comme un amour de vacances, subrepticement.

Au cours des circulations entre les grillages des hommes et des femmes détenus, des rencontres furtives, interdites, quelques secondes au grillage pour mémoriser le numéro d'écrou de la fille ou du gars, comme on prendrait ton 06. Seulement ici, pas de téléphone autorisé pour apaiser l'angoisse d'un amour naissant.

Alors commence la danse administrative. L'autre grille. On prend rendez-vous chez la C.PIP (conseillère pénitentiaire d'insertion et de probation) et on fait une demande de PACS avec ce numéro d'écrou. Parce que qui dit PACS, dit parloir et bientôt parloir privé. Ensuite on défait le PACS et on en demande un autre.L'amour de grillage connaît souvent une fin aussi brutale que son commencement. Mon amour de grillage c'est celui de Hajira. À l'atelier-théâtre (mixte), ça déménage depuis qu'elle est arrivée. Une force vive sur scène. Deux heures par semaine, dans ce centre de détention pour hommes et centrale pour femmes, on l'autorise à s'approcher de Sergio. On lui permet de lui parler tout bas à l'oreille ou dans le cou, de s'asseoir tout contre lui. Ils ont demandé à se pacser.

Mon amour de grillage c'est aussi celui de la machine administrative et du personnel pénitentiaire. La vie quotidienne carcérale se déroule du printemps à l'automne 2020, rythmée par le bruit des clés de Sonia ou Stef, les surveillants condamnés à cacher leurs émotions, par la frénésie compliquée des bureaux à l'étage du SPIP (service pénitentiaire d'insertion et de probation) et par la bataille de la coordinatrice culturelle qui veut placer des activités dans les difficiles conditions sanitaires et pénitentiaires. Mon amour de grillage c'est enfin celui de l'intervenante théâtre qui se débat pour mettre sur pied son aventure théâtrale et humaine.

" Depuis une quinzaine d'années, je tente de conjuguer théâtre et prison. Mettre en place une aventure théâtrale sur plusieurs mois à raison d'une séance hebdomadaire, avec des personnes condamnées à de longues peines et obtenir leurs autorisations de sorties exceptionnelles pour présenter ce travail dans un théâtre. Au début, seuls les hommes du centre de détention participaient à ces projets. Au bout de la sixième année, la mixité a été accordée, les femmes nous ont rejoints.
L'aventure a pris alors une autre dimension, la mixité a fait éclater les cadres. Il ne s'agit plus seulement de briser les spirales d'échec, de réveiller les esprits, de dépasser les mésestimes ou le désespoir, mais de vivre et d'aimer. De séance en séance, entre les murs de la prison, ces femmes et ces hommes tentent de réinventer la vie. L'année 2020 a présenté une telle complexité kafkaïenne d'enfermement dans l'enfermement, que la nécessité de retracer cette aventure s'est imposée pour moi.

Cette création fait suite et écho à Numéros d'écrou qui met en scène 14 comédiens amateurs de la compagnie auxerroise " Les Prétendants ".
J'ai choisi pour m'accompagner trois acteurs et un ingénieur son au parcours théâtral dense : Odja LLorca, Lina Cespedes, Fabrice Gaillard et Jean-Marc Istria. Je revendique la solidité et la richesse de leurs expériences, l'excellence de leur formation (écoles nationales supérieures : CNSAD, Théâtre National de Strasbourg et Comédie de Saint-Etienne) leurs exigences et leurs virtuosités singulières.

Raconter ce théâtre en prison par le théâtre et rêver de transformation. "
Valérie Durin







Pour Tout public

Théâtre contemporain

Langue : Français
Durée : 90 minutes soit 01h30





Evénements associés :
La septième
Philosophons autour d'un bon vers de La Fontaine
L'homme d'à côté
La chute des anges
Dans ta gueule, un art de vivre à la terrienne
Ressources humaines
Les filles aux mains jaunes
D'ici à demain
Djihad cycle Ismael Saidi
Rita au désert