Abolitions Théâtre du Nord Ouest Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Abolitions"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre du Nord Ouest, 75009 Paris

Abolitions

de Loïc Gautelier , mis en scène par Loïc Gautelier,

Théâtre du Nord Ouest, Paris

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :
» Tous les événements Théâtre du Nord Ouest

La peine de mort a été abolie, mais pas la peine de vivre en prison. La prison, l'anti-réinsertion reflet d'une société qui n'insère pas.

La prison, un apprentissage des violences et de la pire d'entre elles : l'indifférence.

La prison, de l'espoir pour tous ses protagonistes, qu'ils soient de l'un ou de l'autre côté des barreaux.

Il existe de nombreuses autres prisons.




Pass Sanitaire
Tout ce qu'il faut savoir

Quelques critiques de spectateurs :

Note des internautes :
7/10
3,5 avec 10 critiques
Bravo
88% Bien
0% Moyen
0% Décu
12%
Plus de critiques sur Abolitions »

@738113 Inscrit depuis longtemps 2 critiques
Utile: Oui Non
-A voir, la dernière est le 12/06/10
10/10

Superbe mise en scène, sombre mais tellement juste. Vivez la vraie vie des personnes incarcérées. Mention spéciale à Etienne !
# écrit le 03/06/10 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


@1247943 Inscrit depuis longtemps 4 critiques
Utile: Oui Non
-à ne pas rater..
10/10

Une pièce magnifique, qui reflète très justement la réalité de la vie en prison; Une très bonne mise en scène et des comédiens touchant; Bravo particulièrement à Florian Bernard, qui incarne Lucien..
# écrit le 04/06/10


@1250671 Inscrit depuis longtemps 1 critique
Utile: Oui Non
-allez-y
10/10

la pièce est en réalité très bien mise en scène, elle reflète tout à fait l'univers de la prison..Chapeau au metteur en scène..Bravo
# écrit le 11/06/10


melisemelise Inscrite Il y a 13 ans 592 critiques 24  
Utile: Oui Non
-Dénonciations
8/10

Le microcosme de la prison choisi pour parler de la société et une mise en scène qui utilise la proximité comédiens-public du Théâtre du Nord-Ouest pour dénoncer la peine de vivre:A VOIR!
# écrit le 16/05/10


@1220959 Inscrit depuis longtemps 1 critique
Utile: Oui Non
-Pièce sombre mais utile
8/10

Pièce dure mais qui reflète certainement la réalité quotidienne des prisons. Bonne équipe de comédiens motivés. Mes encouragements particuliers aux plus jeunes, comme Florian Bernard, qui laisse transparaître sa passion du métier de comédien dans son jeu. Une représentation agréable, qui mérite d'être vue par un plus grand nombre.
# écrit le 16/05/10 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


@1225953 Inscrit depuis longtemps 2 critiques
Utile: Oui Non
-Excellente pièce
10/10

Je tiens à souligner la justesse de cette pièce, sa profondeur et sa beauté. Le sujet est difficile et les comédiens sur scène brillent par leur sensibilité et leur force. A noter, la performance du jeune comédien qui interprète le rôle de Lucien. Une pièce à ne pas rater !
# écrit le 26/04/10


@818819 Inscrit depuis longtemps 1 critique
Utile: Oui Non
-En fin du nouveau dans le théâtre Parisien !
9/10

Une oeuvre originale qui dénonce la réalité de l'univers carcérale sous tous les angles, sentimental, social et politique. Entre hyper-réalisme et surréalisme cette nouvelle pièce contemporaine est un subtil mélange de rage et de sensibilité. Mise en scène par un nouvel auteur, Loïc Gautelier nous met au pied du mur et ne cesse pas de nous surprendre durant plus d'une heure trente. On ne voit pas le temps passer face à cette fresque contemporaine d'un nouveau genre.
# écrit le 20/04/10


# ce symbole signifie "signaler au modérateur"
Vous aussi, donnez votre avis:


Pour un Public adulte
à partir de 15 ans

Théâtre contemporain

Langue : Français
Durée : 90 minutes soit 01h30





Evénements associés :
Meaulnes (et nous l'avons été si peu)
Dans la solitude des champs de coton
Eurydice aux enfers
Laissez-moi ...
Adn alexandra david néel
Brazza - ouidah - saint-denis
Liberté à brême
L'absence de père
Retrouvée ou perdue (à partir de notre souvenir de phèdre de racine)
Zypher z.