Ad Astra La vie brève - Théâtre de l'Aquarium Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Ad astra"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
La vie brève - Théâtre de l'Aquarium, 75012 Paris

Ad Astra

de Emmanuelle Vo-Dinh , mis en scène par Emmanuelle Vo-Dinh

dans le cadre de "June Events"
La vie brève - Théâtre de l'Aquarium, Paris

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -
Prenant sa source dans l'ouvrage de Bram Dijkstra Les idoles de la perversité, Ad astra s'intéresse aux figures de la femme fatale dans la culture de la fin du 19ème siècle...

...à travers les iconographies de cette époque et plus particulièrement du courant symboliste. Il s'agit de faire surgir des états de corps engagés dans une incessante métamorphose... de la femme animale à la figure éthérée et disparaissante des "belles endormies ".

Après avoir été interprète, essentiellement auprès de François Raffinot au sein du Centre Chorégraphique du Havre, Emmanuelle Vo-Dinh crée la compagnie Sui Generis au Havre en 1998. Si l'écriture des " débuts " inscrit un corps "figuratif" qui privilégie la singularité de chaque interprète, la chorégraphe aborde progressivement un travail plus abstrait, par le biais de thématiques comme la neurologie ou la psychiatrie. Avec Décompositions (2003), Emmanuelle Vo-Dinh aborde un cycle de pièces qui marque une rupture très nette avec les précédentes. De facture plus abstraite et contemplative, ce travail invite le spectateur à vivre des pièces au caractère hypnotique.
Au-delà des principes d'écriture chorégraphique, la chorégraphe associe régulièrement d'autres disciplines à ses pièces (musique, arts plastiques ou écriture).

Depuis 2007, Emmanuelle Vo-Dinh aborde des recherches qui s'appuient principalement sur l'écriture musicale (Aboli Bibelot...rebondi, 2007 ; 5'24, 2008), s'innervant aussi de certains aspects de l'histoire de la peinture (Eaux-fortes, 2007). Les désirs de création de la chorégraphe se portent aujourd'hui autour d'une écriture qui questionne la figuration dans l'abstraction, et place l'interprète au coeur du processus d'écriture (Ad Astra, 2009).







Pour Tout public

Théâtre contemporain

Langue : Français
Durée : 60 minutes soit 01h00





Evénements associés :
Cama Caliente
Go for it
Du luxe et de l'impuissance
Meurtre sur le Nil
Pôles
La performance
Le caméléon
Clara Haskil : prélude et fugue avec Laëtitia Casta
Disgrâce
Mémoires invisibles