L'amour d'une femme | Théâtre de l'Est Parisien | BilletReduc.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

L'amour d'une femme Théâtre de l'Est Parisien Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "L'amour d'une femme"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre de l'Est Parisien, 75020 Paris

L'amour d'une femme

de Claudine Galea , mis en scène par Thierry de Carbonnières


- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -
Elle est immédiatement tombée amoureuse de l'Autre : sa voix rauque, ses mains chargées de bagues et, surtout, cette complicité sexuelle si nouvelle pour elle et si fusionnelle...

...Brutalement la passion s'arrête. L'Autre part. Reste le manque. Et les petites choses de la vie de tous les jours.
A travers le flux du souvenir de l'amour disparu, les mots de Claudine Galea nous bercent et nous consolent au rythme de cette quête de "la douceur inouïe".

L'amour, la passion brutale et la force de l'écriture. J'ai rencontré l'écriture de Claudine Galea lors de l'enregistrement d'une de ses pièces radiophoniques Forty-one pour France Culture. Cette rencontre fut immédiate et décisive.
Plus tard, je lui proposai d'écrire un "seule en scène", ayant pour thème l'amour, la passion. Claudine me donna un récit titré Douce-ment, en disant : "C'est la seule chose que je peux écrire en ce moment." J'ai souhaité le jouer avant même qu'il ne s'appelle L'amour d'une femme.
Le chemin de cette femme transfigurée par l'amour ne cesse de faire écho en nous. C'est fiévreux, brutal parfois, mais la force de l'écriture est un hymne à la vie. J'ai rencontré Aidje Tafial, sur la projection d'un film muet de Lubitsch, il portait l'univers sonore, j'étais la voix.
A l'intérieur du son, comme à l'intérieur d'une matrice, je pensais à ce que nous éprouvons dans la passion... La nécessité de la musique s'imposa. Fabienne Lucchetti

Rencontre avec l'équipe artistique le mercredi 16 mars à l'issue de la représentation.


Auteur : Claudine Galea
Artistes : Fabienne Lucchetti, Aidje Tafial
Metteur en scène : Thierry de Carbonnières




Pour Tout public

Théâtre contemporain

Langue : Français
Durée : 90 minutes soit 01h30





Evénements associés :
No bullshit
Appontages, et le flot dépassa ma sandale
Lisa et moi
Pizza yolo
L'atelier québécois : une fin
Eldorado dancing
Rêve d'un homme ridicule
Place
Fable pour un adieu
Le joueur d'échecs