Casteljaloux | Théâtre de la Commune | BilletReduc.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Casteljaloux | Mis en scène par Laurent Laffargue Théâtre de la Commune Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Casteljaloux"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre de la Commune, 93300 Aubervilliers

Casteljaloux
Mis en scène par Laurent Laffargue

mis en scène par Laurent Laffargue, Sonia Millot

Théâtre de la Commune, Aubervilliers

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :
» Tous les événements Théâtre de la Commune

Au travers de la charmante petite bourgade qu'est Casteljaloux, village du Lot-et-Garonne, c'est toute la violence du monde que Laurent Laffargue dépeint grâce à une pléiade de personnages...

Et du coeur, à vrai dire, tout le monde en a. Albert Camus

Nous sommes en 1984 à Casteljaloux, "chef-lieu de canton du Lot-et-Garonne, 5.000 habitants de septembre à juin, qui quadruple sa population durant l'été. Casteljaloux : son lac, sa piscine olympique, ses thermes, la forêt des Landes..." En apparence un lieu idyllique. En apparence seulement...

En 2010, Laurent Laffargue nous régalait, seul sur scène, de partitions diverses : Romain – apprenti voleur, Marie-Jo – sa mère, Jacky – garçon boucher, Chantal – la jolie...
Une nouvelle version en 2011, avec une troupe de comédiens incarnant cette pléiade de personnages qui rêvent à l'étroit dans un coquet bourg du Lot-et-Garonne. Un second souffle choral pour ce récit de l'apprentissage, des premières fois, des illusions et désillusions, théâtre d'une violence ordinaire, à la singulière universalité.
Longtemps le souvenir de ces êtres cabossés nous accompagne... comme de vieux copains.

Casteljaloux, petite ville du Lot-et-Garonne où Laurent Laffargue a grandi, est le lieu du récit des origines. Celles d'un adolescent qui ne rêvait que de faire du théâtre pour fuir le huis clos d'une petite ville ; celles d'un observateur d'une comédie humaine qui a nourri son parcours d'artiste.
Tout ce que le metteur en scène a traqué chez les auteurs, de Marivaux à Bond, y est en germe : omniprésence et impasses du désir, tragédies ou vaudevilles conjugaux, drames familiaux, amitiés et rivalités, jalousies, violence des rapports sociaux, vies hantées par l'échec, la quête de sens, et le besoin de fuir, au besoin dans l'alcool. Tout, y compris cette verve gasconne qui rend plus légers l'ennui, la cruauté des relations, la sensation d'enfermement, qui fait rire de personnages victimes d'eux-mêmes – première leçon de comédie.
On pense à Caubère, bien sûr: Laffargue nous fait son propre roman d'un théâtre à ses débuts.
Les familiers du metteur en scène y traqueront l'autobiographie, les autres riront, parfois jaune, de cette radiographie d'un bourg qui ressemble à tant d'autres et où chacun renoue avec son propre roman familial. Peu importe, précisément, la part de fiction.
Valérie de Saint-Do

Extrait / J'ai pas le droit de rater
Un ballon de hand est lancé de la coulisse. Dans un geste automatique, Romain le rattrape et se met à dribbler sur le plateau. Il s'arrête devant une ligne imaginaire, le point de penalty. Romain, à voix haute:
ROMAIN. Lucarne droite, samedi, j'embrasse Pascaline. Lucarne gauche, je suis pris au Conservatoire. Poteau rentrant, j'ai les deux !
Romain shoote en criant avec une violence désespérée. Le hasard décidera tous les soirs du destin de Romain. Bruit du filet amplifié qui reçoit le ballon. Noir. Lumière. Romain chante tout seul et mime un solo de guitare, "Et les yeux vers l'ouest / Toujours être ailleurs / Et les mains vers l'est / J'veux toujours être ailleurs". in CASTELJALOUX de Laurent Laffargue






Pour un public enfant
à partir de 14 ans

Théâtre contemporain

Langue : Français
Durée : 135 minutes soit 02h15





Evénements associés :
La faculté des rêves
Edmond
Perdu connaissance
Labomnémo (le temps que ça nous revienne)
L'appel de la forêt
Dieu brando et moi
La chasse au squonk
La souricière
Dark circus
Huit femmes