Compagnie Accrorap/ Douar | Théâtre de Suresnes Jean Vilar | BilletReduc.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.



Pour être informé des prochaines dates pour "Compagnie accrorap/ douar"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre de Suresnes Jean Vilar, 92150 Suresnes

Compagnie Accrorap/ Douar

Théâtre de Suresnes Jean Vilar, Suresnes

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -
Un spectacle poétique et bouleversant pour 9 danseurs français et algériens.

De part et d'autre de la Méditerranée, une partie de la jeunesse se projette "de l'autre côté de la mer". En France, pour certains, il est question de la terre des origines, de la douleur et de la difficulté à assumer une double culture. En Algérie, on rêve de liberté, d'ascension sociale... En regardant la télévision, on rêve, tout simplement pour oublier les difficultés de la vie.

La rencontre entre de jeunes danseurs hip hop algériens et de jeunes français dans le cadre de l'année de l'Algérie en France a permis de confronter les rêves, de mélanger les imaginaires. Au-delà de l'histoire de cette rencontre entre les deux rives de la Méditerranée, il s'agit de la restitution vers la "terre des origines" de cet apport méditerranéen qui a rendu le hip hop français si original mais aussi de l'introduction d'une certaine douceur, d'une part de féminité dans un monde qui en est dépourvu. Pour l'instant, en Algérie, il n'y a plus d'imaginaire, il est question d'ennui. Pour les jeunes danseurs algériens, il est question de survie.

En créant "Douar", Kader Attou a voulu mettre en espace la notion d'ennui, d'enfermement et le rêve de liberté, le hip hop étant pour lui un outil au service d'un message. De la revendication sociale des origines du hip hop à la question de l'exil que posent les jeunes Algériens, comment réfléchir au rôle de la culture, au rôle de la mémoire, au rôle de la danse dans le contexte particulier des relations entre la France et l'Algérie?











Pour Tout public

Danse diverse

Langue : Français
Durée : 60 minutes soit 01h00