Théâtre sans animaux | Théâtre du Rond Point - Salle Renaud Barrault | BilletReduc.com
Pour l'amélioration du site, celui-ci sera en maintenance  du Dimanche 15/09 23h00 au Lundi 16/09 2h30.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Théâtre sans animaux Théâtre du Rond Point - Salle Renaud Barrault Affiche © Stéphane Trapier


Pour être informé des prochaines dates pour "Théâtre sans animaux"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre du Rond Point - Salle Renaud Barrault, 75008 Paris

Théâtre sans animaux

de Jean-Michel Ribes , mis en scène par Jean-Michel Ribes

Théâtre du Rond Point, Paris

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :
» Tous les événements Théâtre du Rond Point - Salle Renaud Barrault

Jean-Michel Ribes aime " les étincelles des courts-circuits, les immeubles qui tombent, les gens qui glissent ou qui s'envolent, bref les sursauts.

Ces petits moments délicieux qui nous disent que le monde n'est pas définitivement prévu et qu'il existe encore quelques endroits où la réalité ne nous a pas refermé ses portes sur la tête.

Ces courtes fables, portraits, gribouillis, réunis sous le titre Théâtre sans animaux, sont une contribution à l'art du sursaut et un hommage à tous ceux qui luttent contre l'enfermement morose de la mesure ".

Auteur, réalisateur, créateur sur les écrans ou sur les planches de Palace et Merci Bernard, de Brèves de comptoir ou Batailles, Musée haut, Musée bas ou de l'opéra-bouffe René l'énervé, Jean-Michel Ribes dirige le Théâtre du Rond-Point depuis 2002.

Triomphe à la création en 2001 au Théâtre Tristan Bernard, puis en tournée, Théâtre sans animaux enchaîne huit contes traversés par des tempêtes de cocasserie.
Cinq comédiens prennent les chemins de traverse de l'absurde, hors de toute réalité.
Un stylo à bille de trois mètres cinquante atterrit à l'aube dans le salon.
Lors d'une visite au musée, un groupe se mobilise autour d'une question cruciale, pourquoi ne peint-on plus de carpes ?

Comment arrêter de fumer quand on ne porte pas de perruque Louis XV ?
Des gens, presque normaux comme tout le monde, s'interrogent sur la nécessité de s'appeler Bob, et visitent un salon de coiffure pour goélands. Par des brèches fantasques, ils s'évadent.
Et les situations dérapent, et la parole se réinvente en rebonds.
C'est la fête du coq à l'âne.
Les gens raisonnables s'envolent, se détournent de la rigidité du langage, et visitent le pays réjouissant du non-sens.

C'est vrai que si tu avais envie que je meure, je ne vois pas pourquoi on irait acheter un sèche-linge.




Quelques critiques de spectateurs :

Note des internautes :
9/10
4,5 avec 35 critiques
Bravo
90% Bien
3% Moyen
6% Décu
0%
Plus de critiques sur Théâtre sans animaux »

lumir Inscrite Il y a 10 ans 16 critiques 1  
Utile: Oui Non
-Fin et léger
8/10

Une pièce absurde, très bien écrite, intelligente et drôle. Pleine de fraicheur et de légereté. On passe un très bon moment !
# écrit le 12/04/13 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


zvurk Inscrit Il y a 7 ans 4 critiques  
Utile: Oui Non
-Une excellente soirée
10/10

D'abord un théâtre magnifique avec une belle scène et des décors originaux. Une pièce pleine de cocasseries jouée par de talentueux acteurs. J'en redemande.
# écrit le 24/03/13 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


amandine74 Inscrite Il y a 12 ans 12 critiques  
Utile: Oui Non
-je dis bravo !
8/10

j'adore l'univers décalé de JM Ribes, les textes sont très bien écrits, et l'interprétation de Marcel Philippot est particulièrement remarquable.
# écrit le 19/03/13 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


Inscrite Il y a 7 mois 7 critiques
Utile: Oui Non
-Très bien !
9/10

J'ai beaucoup aimé cette pièce, entre le théâtre de boulevard et le théâtre de l'absurde. La scène chez le coiffeur est particulièrement édifiante !
# écrit le 20/03/13 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


Frédéric75019 Inscrit Il y a 7 ans 9 critiques  
Utile: Oui Non
-Un très bon moment de théâtre pour tous.
7/10

Un spectacle très plaisant pour tous publics : Les enfants -8 & 11 ans - ont bien aimé le format de scènes courtes sur le thème de l'absurde des situations et le jeu sur les mots. Quelques bons éclats de rire. Dispositif scénique original et réussi.
# écrit le 18/03/13 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


@1089145 Inscrit depuis longtemps 5 critiques
Utile: Oui Non
-Toujours aussi bien !
9/10

Vu cette pièce il y a plusieurs années. J'ai retrouvé le même plaisir, apprécié les évolutions et ai été heureuse de voir de nouveau certain passage comme le final. Intelligent, subtil, décalé. Du pur plaisir. Si c'était possible j'aurais mis 9,5 !
# écrit le 17/03/13 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


Cat34 Inscrite Il y a 6 ans 1 critique  
Utile: Oui Non
-Theatre sans animaux
8/10

Soirée superbe humour de haute volée Je vous le recommande chaudement quand le spectacle sera rejoue.
# écrit le 28/03/13 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


@745761 Inscrit depuis longtemps 29 critiques 1
Utile: Oui Non
-Bravooooooooooooo!
10/10

Theatre surréaliste et philosophique. Des moments tres droles, réfléchis, des decors originaux, du grand Jean-Michel Ribes. Fabuleux!
# écrit le 13/03/13 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


# ce symbole signifie "signaler au modérateur"
Vous aussi, donnez votre avis:


Pour Tout public

Théâtre contemporain

Langue : Français
Durée : 120 minutes soit 02h00





Evénements associés :
Taïga
Le lambeau charlie en pièce(s)
Les carnets d'albert camus
La fin de l'homme rouge
Parents : spectacle / conférence
Des femmes
Belles plantes
Dans ma chambre
Un furieux désir de bonheur
Vingt-cinq