Avis et Critiques de spectacles par Mathieu Foric | BilletReduc.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Mathieu Foric

Vous suivez cet utilisateur Inscrit Il y a 6 ans 35 critiques Ajouté par 1 internaute Ajouter cet utilisateur
Ses critiques Ses évènements vus



Vous êtes du même avis que "Mathieu Foric" et souhaitez être tenu informé
de ses prochains commentaires, Ajoutez cet utilisateur et Suivez-le.

Ses critiques



4 pages de résultats triés par
1 / 2 / 3 / 4

Comédie dramatique: Un coeur sauvage

-Jolis coeurs naissants !
8/10

Votre coeur ne mérite pas de battre à l'écart de cette pièce. Il y a de très belles natures de talents à (re)découvrir, comme le texte et la nouvelle mise en scène de Frédéric Maugey-Bourny, mesurée, tempérant bien des troubles sauvages ! Cette version donne à (re)voir l'excellente et sensible écriture d'un auteur, Christophe Botti, comme l'éclat, la virtuosité de l'incroyable étoile-sirène Léa Malassenet (douée d'une part ardente extra, surtout quand son rôle de fille-ado laisse percer des fois la force d'un autre bel âge, d'une adulte plus sauvage et délectable !). Bravo à Thomas Violleau, dont les plumes de jeu sont des ailes à chaque fois de plus en plus matures, remarquables et meilleures floraisons dans cette aventure reprise au vol par le subtil, aiguisé, délicat Mathan / Douglas Lemenu (chapeau aussi pour l'audace de jouer en terrain "culotté" !). Les musiques sont des troupes d'affections, de la divine Aube L ! En résumé, jetez-vous sur ces petits coeurs ! Sauvageries ouvertes chaque lundi / mardi ! Pressez vos natures à celles de cette équipée !
# écrit Vendredi , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


Seul(e) en Scène: Plaidoiries

-De bon "à loi"
8/10

Avant la verve, les oreilles sont accueillies par le rythme des pas perdus, diffusés dans la salle en intro. L'arène du verbe anti-barreaux / mort à mort, guette la pointe de lumière, dans cette obscurité scénique. Superbe effet de préparation, de symboliques dans ce clair-obscur, qui transforme le théâtre en cour de justice. Richard Berry s'enrobe ensuite avec un feu de puissances, admirable. Etrange sensation de voir ce double jeu ainsi s'articuler, comme de confondre, avec le brio, l'éloquence et l'art du comédien, celui de l'avocat. Et inversement. Ce sont vraiment les plaidoiries, et pas tant les défenseurs, qui sont ici mises à l'honneur. Richard Berry, d'ailleurs reste dans le muscle des mots, sans parodier ces chevaliers de la défense, et c'est un choix digne, convenant. La forme, l'art-répétition de ces discours demande beaucoup de disposition d'esprit, de concentration pour en apprécier la portée, subtilité, rhétorique (bon courage pour l'avocat qui devra défendre les insupportables retardataires, scrofuleux, pseudos phones-photographes avec flashs en plein "spectacle", car je serai impitoyable procureur zélé du barreau !). Exigence, dignité, avec une remarquable mise en scène, épurée. Un comédien de très bon aloi, d'une force étonnante, qui combat sans peine l'injustice et la forme choisie, limitant bien sûr l'émotion, même si l'on sourit de certaines ironies oratoires. Dans ces affaires, époques et contextes, Richard Berry est ici un fabuleux athlète dans une compétition délicate, voire "indigeste" à la longue. Enfin, bizarre d'entendre des applaudissements après le bruit des bottes et une plaidoirie sur Papon. Certes, la performance de l'acteur est bien là (par moment, impression de "voir" Robert Badinter) mais on voit aussi les limites de cette forme scénographique, quand certains applaudissements troublent et fondent sur le comédien, la cause, ou la personne jugée ? J'espérais probablement de meilleures d'intensités, plus libérées qu'emprisonnées, dans cet inédit "Faites entrer l'accusé" pesant et pourtant si brillant, surtout à la fin... Magistral final, extraordinaire, avec la plaidoirie de Gisèle Halimi, géniale, ardente, pour clore ces suites de jugements mis en scène et qui méritent "plaisirs" à l'appel de nos sincérités.
# écrit le 05/12/18


Seul(e) en Scène: Ich bin Charlotte

-Charlotte fort rêveur
9/10

Il est là : incroyable figure d'une Histoire féroce à mort, comme un souffle d'évidence, courageux, têtu, assuré, qui passe entre les mâchoires nazies puis communistes. Malgré les fauves totalitaires sur sa vie, sur ces violences, sur son Berlin, il élève l'art et la beauté au temps de la survie. Témoins du 20ème siècle, Charlot, Tintin et d'autres, devraient aussi ouvrir leur musée génial pour y faire danser Charlotte von Mahlsdorf, héroïne d'une identité de flammes dans un corps d'homme ! Extraordinaire, épatante traversée d'une histoire vraie. C'est intense et il est elle-même avec un surprenant talent : Thierry Lopez est un virtuose polydoué, sans tomber dans le démonstratif, fascinant de ruptures, de variétés, d'élégances folles dans les mots, comme dans la bougerie, mouvements du corps. Superbe mise en scène, dense, énergique et envoûtante dans sa part sonore. Il elle- lumière, remarquable et punchy ! Le comédien délivre un don inouï pour dé-tenir ses personnages. Les rôles sont de très haute couture, fabuleux, dignes. Du puissant théâtre, précieux, mémorable. Une expérience hors-cadre étonnante, d'une richesse, générosité dingues et qui frappent encore le souvenir de ce moment, habillé d'un plaisir wunderbar pour longtemps !
# écrit le 26/11/18 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


Comédie: Fric Frac

-Patatrac !
5/10

Patatrac. Grande "Infaurtune". Distribution dont les promesses font flip-flop. C'est long, bavard sur des kilomètres et malgré les talents manifestes, c'est à la fois l'enjeu de la pièce et surtout le public qui se fait hold-uper. Le langage et cette gouaille sur-utilisée (non sans snobisme) des années 30/40 n'aide pas à adhérer aux personnages. Les costumes, les décors, le graphisme sont très intéressants, foutraques et colorés, mais pourtant tristes et très mal éclairés, valorisés. Tableaux, rôles et séquences inutiles parfois. Le rythme semble être en cabane et la mise en scène en très mauvaise Santé. Cependant, Emeline Bayart est exceptionnelle, franchement phénoménale ! Elle excelle à décoffrer tant elle donne, invente, avec des dons comme de l'or en barres. Pour le reste, déception globale. Pièce aux petits lingots, avec un plaisir cambriolé et une scénographie de faux-monnayeur. L'ennui fut en effet un coffre fort et nous dedans. Les Inconnus sont beaucoup plus marrants en 2'19 dans cette veine là, dans leur parodie "Pas de Begonia pour le cave".
# écrit le 06/11/18


Théâtre contemporain: La Machine de Turing

-Le
9/10

Crucifié par la morale d'une époque (et après Wilde, que l'on soit génie littéraire ou des mathématiques) Alan Turing, aura décrypté LE code nazi sans pouvoir cracker celui du coeur et de ses énigmatiques battements. Prodigieux cerveau, visionnaire et romantique, incarné, possédé par Benoît Solès, stupéfiant. Sa vie est mise en scène-équations d'inventivités fantastiques ! Visuels calculés avec forces et talents résolus, qui s'additionnent avec émotions de corps et d'esprits cruellement en avance sur ces temps qui "moeurs". Un jour, mon code viendra... Un jour il me croquera... Amaury de Crayencour est formidable et renversant dans ses personnages, "épatemps" ! Une pièce dense, machine fructueuse avec des pièces de comédiens fabuleux. Deus ex machina. La guerre en soi livre des clefs troublantes et ce spectacle est un superbe hommage à ce génie "sacrifié" nommé Turing Bravo aux comédiens superbes !
# écrit le 12/10/18 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


Comédie dramatique: Les crapauds fous

-Héros
8/10

Sensationnelle et terrible histoire. Le typhus imaginaire qui "sauve" de la peste nazie. Entre Schindler et Roberto Benigni; rythme, émotion, tournoiements de décors et d'acteurs qui coassent avec beaucoup de talents, sur une voie folle et belle d'espérance !
# écrit le 16/08/18


Comédie dramatique: SCUD

-Scudor
9/10

Scudélire ! Une expérience extra, surprenante et bourrée d'énergies, d'ardents talents ! La ruche est riche, drôle, malignement absurde. La réflexion dispose d'excellentissimes comédiennes et comédiens, au service d'une pièce forte, brute, et d'un (non) sens superbe ! Générosités vivaces, éclatantes et de très belles impressions de jeux ! Chapeau aux Scudiennes et Scudiens ! Très belle 1ère ! Il y a de vrais plaisirs à (re)voir celui rayonnant d'espièglerie pour Alex Dugot, avec une force comique, un naturel formidable. Extraordinaire aussi et pétillante "poupée", Clémentine Malandin est une magnifique lumière, éclatante et ravie d'offrir autant de subtiles variations, émotions. Bluffé enfin littéralement par 2 mousquetaires magiques et peuplés de dons : Matthieu Quelen et Thomas Andreï (co-auteur de la pièce avec Nicolas Bazin !). Ils sont 2 cavaliers sensationnels, géniaux, fantastiques et d'une incroyable perfection, 2 forces d'aisances et d'interprétations sublimes et remarquables. Allez-y franchement, car ce théâtre donne à voir, vraiment. Scudonnez-vous !
# écrit le 10/04/18


Théâtre contemporain: Salomé

-Salomerci
8/10

Sa.Lo.Mé, relève la transe et fait tomber tête, esprits et coeurs avec un inédit triple-lyrisme. Excellente idée mise en scène que ce triangle d'elle-même. Salomé les sens à son désir dans de superbes robes et danses explicites. Insolite adaptation, couple, binôme. Bravo aux comédiennes, comédiens, aux injections d'intensités, habités sur ces partitions "dépouillées". Les musiciens brillent plus que les notes. Théâtre brut et pièce émotionnellement ascétique, recommandée pour les talents, jeux, présences fortes. Meilleurs vents dans ces voiles et meilleurs Salomérites ! Et césar de l'oreillette pour Alex Dgt/ Arno Dugué + celui des costumes pour Cécile Sudour + celui du verrodias à Rita Neminadane ! Chapeau à toutes et tous et notamment Jean-marc Dethorey (animé d'un feu de dons) et Léa Malassenet, magique et terriblement envoûtante.
# écrit le 03/04/18 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


Comédie: Mémoires d'un tricheur

-De jolis Guitrycheurs !
8/10

Tirer la carte mémoire dans la rotative de Guitry, c'est retourner l'as des souvenirs. Cet exigeant monologue, dense, est une avalanche de richesses et péripéties. Il est joué sans tricherie (sauf celle de la comédie !) par Olivier Lejeune, avec un joli style, athlétisme scénique étonnant, performant. Très bonne idée, originale intro filmée, dans la peau du "Maître". Sacré texte aussi, déroulé avec malice, espièglerie et pas mal d'esprit. Le partenaire, Sylvain Katan livre un autre talent, celui du physique ou don de transformation, d'incarnation(s) drôle et très efficace. Au-delà des enjeux classiques, les pages d'une vie sont tournées comme le décor, et ces panneaux-cartes, cet univers-espace de jeu offre un fil de sourires à ce casino existentiel ou délivre une mise en scène captivante ! Bravolivier, brillant chasseur Sachalpin, à l'assaut d'une telle montagne, quasiment Proustienne, avec de l'art-richesse et du vertige au sommet de ce très bel esprit !
# écrit le 28/03/18


Spectacle Musical: Les Caramels Fous

-Fabuleux Barnum !
9/10

Que d'étoiles ! Une piste époustouflante, illuminée de talents généreux, fabuleux !! Le Larousse des Arts devrait s'honorer d'accueillir ces fantastiques et merveilleux Caramels, fantastiques et follement doués ! Ils ont ce pouvoir d'enchanter, une magie dingue et surprenante qui fait surgir sourires et plaisirs en parades ! Incroyable chapiteau, magnifique ! Une mise en scène et en couleurs juste éblouissante, féérie des costumes, maquillages prodigieux... Beaucoup de rires, émotions, sensations (dont le "drapèze" et la parodie d'Indochine / "J'ai pas envie envie qu'il me voit nu"). Chapeau les artistes, ce sont des musiques et chants de coeur, des engagements précieux, qui portent, qui claquent et qui fouettent l'homophobie. Formidables énergies à la carte, il n'y a que des as rugissants ! Bravo Victor, Fabio, Hanna, Erik, les jongleurs, Enzo, Lola, les Tziganes et les clowns, tous formidables messagers de gaieté ! Spectacle de joies, rayonnant, de folles voltiges et qui fait sacrément grand bien ! Ce cirque mérite plein de récompenses, de reconnaissances et d'applaudissements ! Prenez vos places prestement et ruez-vous, foncez-y !!
# écrit le 02/03/18



1 / 2 / 3 / 4


Recherche avancée

Le
Heure de la Séance:

Prix souhaité :

Type de sortie :

Titre d'événement :

Artistes :

Capacité de la salle:


Nom de la salle :

Ville ou code postal :

Type de Public :

plus de critères
Trier les résultats par :




Les Thématiques