Avis et Critiques de spectacles par Christine photographe | BilletReduc.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Christine photographe

Vous suivez cet utilisateur Inscrite Il y a 5 ans 19 critiques Ajouter cet utilisateur
Ses critiques Ses évènements vus



Vous êtes du même avis que "Christine photographe" et souhaitez être tenu informé
de ses prochains commentaires, Ajoutez cet utilisateur et Suivez-le.

Ses critiques



2 pages de résultats triés par
1 / 2

Comédie dramatique: Les Galets de la mer

-Seule en scène, plein d'intelligence et de lumière
7/10

Réussir un seul en scène est chose ardue, et cela n'effraie pas Caroline Rainette qui en a vu d'autres. Elle réussit avec brio son interprétation de Louise Ackermann. La mise en scène est toute en intelligence, la musique vient à propos et j'ai apprécié les jeux de lumière. Comme dans beaucoup de seuls en scène, j'aurais néanmoins souhaité un peu plus de respirations pour laisser au spectateur le temps de digérer comme il se doit le beau texte.
# écrit le 28/11/16 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


Comédie: La valse des matadors

-Mise en abyme réussie
8/10

Superbe mise en abyme du monde du théâtre, les répliques répliques fusent; on rit franchement devant le spectacle tragicomique de la vie des comédiens et de la metteuse en scène, de leurs angoisses et tourments existentiels, de leurs rivalités et de leurs perfidies.
# écrit le 30/08/16


Seul(e) en Scène: Louise Michel, La Louve

-Tout simplement humaine
10/10

Louise Michel, héroïne de la Commune, féministe... mais pas que. Cette personnalité complexe, est là, en face de nous. Avec sa rage, son combat, ses pensées, ses doutes... toute son humanité. L'intensité du jeu de Clémentine Stépanoff nous fait vivre une heure de grâce, une heure de réflexion, une heure de politique, une heure d'Histoire... une heure de vie. Tout en un dans un seule en scène! La mise en scène rend le public intelligemment complice de Louise Michel dès la première minute.
# écrit le 07/05/15 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


Théâtre classique: Siegfried

-L'identité en questions
8/10

La pièce de Jean Giraudoux questionne l'identité: est-elle déterminée, peut-on la construire, peut-on la modifier? Siegfried (prononcer Zigfrid) de Jean Giraudoux est mis en scène par Olivier Bruaux J'ai apprécié la mise en scène et le jeu des acteurs tout en retenue, le travail sur les lumières et le beau passage en musique accompagnant l'entrée dans le dernier acte.
# écrit le 21/02/15


Comédie: Révolutionnairement votre !

-OSS 117 chez les Chouans
8/10

Une pièce de théâtre écrite par Jérémie Hamon qui ne se prend pas au sérieux, voire frise l'absurde parfois, trois comédiens qui ont de l'humour à revendre: on passe un bon moment. Que demande le bon peuple? Qu'on lui coupe la tête!
# écrit le 21/02/15 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


Seul(e) en Scène: Christophe Truchi dans De Profundis

-La puissance des idées d’Oscar Wilde
8/10

Christophe Truchi seul en scène sélectionne des morceaux choisis de De Profundis. Le texte d'Oscar Wilde, lettre écrite depuis la geôle de Reading à l'amant qui lui a fait tout perdre - sa réputation, sa liberté, sa santé - est beau et puissant, et on sent l'amour et la souffrance à travers l'interprétation de Christophe Truchi, wildien dans l'âme, mis en scène par sa femme Marjolaine Humbert. Le texte est tellement riche que j'aurais aimé des respirations, peut-être par plus de jeux scéniques. On n'a pas le temps de réfléchir à la portée des phrases, lourdes de sens et longuement pensées par l'esprit acéré d'Oscar Wilde, qu'on doit passer à une autre idée forte.
# écrit le 25/07/14


Théâtre contemporain: Moi, le mot

-des mots dits sans maux dire
10/10

La pièce ne raconte pas une histoire, mais des histoires. Celles de mots choisis. Le texte est intelligent et savamment interprété par trois jeunes comédiens. Les deux comédiennes Rebecca Forster et Eva Freitas révèlent un haut potentiel comique. La mise en scène de Denise Schröpfer dégage un humour certain qui porte le texte, qui a demandé travail et réflexion à son auteur, Matéi Visniec, sur la forme, le signifiant et le signifié, la linguistique de Ferdinand de Saussure – qui n'a pas de cheveu sur la langue ou perdu de chaussure. C'est une pièce où on joue avec les mots, alors forcément, j'adore ! Brillant !
# écrit le 25/07/14


Danse contemporaine: Arachnées

-Le rocher de Sisyphe
7/10

Arachnées Cette danse de femmes-araignées est bizarre, troublante. Deux femmes condamnées à tisser leur toile jusqu'à la fin des temps, inlassablement. Une nouvelle forme du rocher de Sisyphe. Un jour, une fenêtre s'ouvre sur leur espace clos. Le résultat m'a plus intrigué qu'émotionnellement touché. La performance reste intéressante et se laisse regarder. Dans le cadre de la chapelle, quand la danse est soulignée par de belles musiques, on atteint des moments poétiques et esthétiques, grâce aux gracieuses Mairi Pardalaki et Maria Yannaros, dans le cadre magnifique de la chapelle de l'Oratoire. A voir tous les jours jusqu'au 26 juillet à 20h30 dans la chapelle de l'Oratoire dans le cadre d'Avignon Off.
# écrit le 25/07/14


Seul(e) en Scène: Ma Marseillaise

-Beau, puissant et engagé
10/10

Ce seule en scène est mon spectacle préféré d'Avignon Off 2014. L'histoire est simple, celle d'une actrice libanaise d'origine syrienne qui essaye de se faire naturaliser française. Les idées et les valeurs véhiculées par ce spectacle m'ont profondément touchée : dénonciation de la place inférieure des femmes dans les pays arabes, parcours du combattant pour être naturalisée. On frémit quand on entend parler d'excision, de la lapidation ; on se révolte avec Darina Al Joundi contre les inégalités flagrantes, souvent violentes. On se réjouit des très belles phrases prononcées avec justesse et émotion par Darina Al Joundi : " Dans nos pays, on se bat contre ces chaînes, le voile, la burqa. Ma religion, ce sont les Lumières tout autant qu'Averroès. " " Dans le monde, dès qu'une femme essaye de se libérer de ses chaînes, on la traite de pute. " " Une pute, dans les pays arabes, c'est une femme financièrement, intellectuellement indépendante. J'en suis fière. " " Il ne faut pas croire tout ce qu'on vous dit. Il ne faut pas tout accepter. " " Voter : des peuples entiers ne rêvent que de ça. " Bravo !
# écrit le 23/07/14


Théâtre musical: Salomé

-troublant, dans la chaleur de la nuit
7/10

" Apportez –moi la tête de Jean-Baptiste ! " répète Salomé, la belle-fille du roi Hérode et fille de la reine Hérodiade après avoir rendu la danse des sept voiles. Le texte fort et poétique d'Oscar Wilde inspire à la compagnie des Framboisiers un spectacle de fort belle tenue. La belle Léa Monne porte la pièce par son jeu sensuel et troublant. Charles Filliaudiau est encore un peu jeune dans le rôle d'Hérode, légèrement surjoué dans la montée du désir. Delphine Farouz interprète avec justesse la reine Hérodiade et ses tiraillements. Forcément, c'est de nuit qu'est jouée cette pièce dans la chaleur nocturne d'Avignon.
# écrit le 21/07/14



1 / 2


Recherche avancée

Le
Heure de la Séance:

Prix souhaité :

Type de sortie :

Titre d'événement :

Artistes :

Capacité de la salle:


Nom de la salle :

Ville ou code postal :

Type de Public :

plus de critères
Trier les résultats par :




Les Thématiques