Avis et Critiques de spectacles par yas | BilletReduc.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

yas

Vous suivez cet utilisateur Inscrite Il y a 11 ans 4 critiques Ajouter cet utilisateur
Ses critiques Ses évènements vus



Vous êtes du même avis que "yas" et souhaitez être tenu informé
de ses prochains commentaires, Ajoutez cet utilisateur et Suivez-le.

Ses critiques



Seul(e) en Scène: Rapport pour une académie

-Superbe et nécessaire !
10/10

Oh comme ce spectacle fait du bien ! Démonstration subtile d'un slogan qui pourrait être : " Pour survivre, soyons conformes !" Comment faire quand on doit se conformer à des êtres qui sont d'une autre espèce que nous ? Qui sont nos bourreaux ? Le tour-de passe-passe de Kafka consiste à doter de la parole, un singe de foire. ce qui m'a renvoyée à la féroce gymnastique de renoncement à soi-même et d'imitation que doit s'infliger tout immigré. Quels efforts, quels talents. J'ai pensé au film " Deephan ". L'idée brillante de Khadija El Mahdi est d'ancrer cela dans des coulisses de spectacle, du côté qu'habituellement on ne voit pas, entre sueur et paillettes, où l'on est plus vrai que jamais. L'excellente utilisation de l'espace et le dispositif scénique incluent le spectateur dans cet état de fébrilité inventive et de vérité. Le jeu d'acteur de Mahmoud Ktari, direct et solaire, habité, rompt d'emblée la distance avec l'époque ou le texte. Il s'est absolument approprié cette langue rare et nous emmène de bout en bout de la démonstration. Et l'on rit, on rit beaucoup et on se sent plus intelligent ! Alors merci mille fois pour ce spectacle, je le recommande vigoureusement ! Venez-y à plusieurs:grand plaisir et de quoi échanger passionnément après le spectacle!
# écrit le 22 Février


Seul(e) en Scène: Mama Khan Le Chant de la Terre Lakota

-De l'eau pour nos âmes assoiffées !
10/10

Que ce soit clair, j'ai vu Mama Khan "et le chant berbère de l'eau" et je vais tout faire pour aller en Avignon cette année découvrir Mama Khan Lakota.Pour aller à sa rencontre j'avais traversé Paris en volant. J'ai littéralement fendu l'air, de Courbevoie à Paris 15ème, arrivée in extremis, en nage...Alors quand Mama Khan nous a proposé de l'eau, bien sûr que j'ai dit oui. Elle était exactement à l'endroit où je l'espérais, avec la tendresse brusque et puissante des grands-mères.La fantaisie, la facétie, la gravité et... le chant. Quel sensation extraordinaire d'être "pris" dans un public qui chante avec Mama Khan.Quelle sensation de privilège, de lien avec l'histoire ancestrale des hommes, des femmes, des villages, des familles. Quelle dureté du monde et quelle grâce pour la contourner. Merci Mama Khan.
# écrit le 29/05/18


Théâtre musical: Si c'est une fille... et autres histoires

-Essentiel !
9/10

Nos grands parents nous reviennent aux oreilles grâce à cette épopée émouvante et riche... On se rend compte de ce que pouvait être la survie. Merci à la compagnie d'être allée chercher ces mots auprès de personnes qui sont encore en vie, que l'on pourrait rencontrer dans la rue mais oserait-on leur poser des questions ? Merci pour ce regard fin et sensible, mais sans aucune sensiblerie : les trois comédiens prennent à bras le corps ces existences, tortueuses, vivantes, souffrantes mais aimantes. Et nous les recevons, époustouflés. Merci !
# écrit le 03/06/16


Comédie: Lisa

-Attention grands talents !
8/10

OU bien : "Attention sujet tabou !" ! Et oui... Qui sait dire pourquoi il aime une oeuvre d'art... Bon, d'accord, mais qui ose encore dire quoi que ce soit à propos de La Joconde ? C'était sans doute un défi d'imaginer les pensées de cette mystérieuse Lisa, et la bonne idée est de lui avoir imposé un rustre pour la faire sortir de ses gonds. Défi relevé, la comédienne passe par un arc-en-ciel de sentiments, de micro-mouvements intérieurs, et le comédien sait assumer pleinement le caractère lourdaud du personnage, sa fêlure douce, mais aussi son virage vers plus de gravité et de profondeur. Bravo donc à toute l'équipe, et, qui que vous soyez, allez-y ! On ne peut qu'être touché par toute cette humanité.
# écrit le 24/03/14




Recherche avancée

Le
Heure de la Séance:

Prix souhaité :

Type de sortie :

Titre d'événement :

Artistes :

Capacité de la salle:


Nom de la salle :

Ville ou code postal :

Type de Public :

plus de critères
Trier les résultats par :




Les Thématiques