Les jours qui ébranlèrent le monde Le Magasin Affiche © cielabourlingue


Pour être informé des prochaines dates pour "Les jours qui ébranlèrent le monde"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Le Magasin, 92240 Malakoff

Les jours qui ébranlèrent le monde

, mis en scène par Pascal Turbé

Le Magasin, Malakoff

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :

Fresque tour à tour drôle, enlevée, dramatique, en musique et en texte qui restitue les journées qui ébranlèrent le monde d'octobre 1917, à Pétrograd.

Ces jours qui ébranlèrent le monde, ce sont ceux d'octobre 1917, dans la toute jeune république russe. Pour le centenaire de cette révolution, qui a changé la face du XX° siècle, nous voulons saisir un instantané des femmes et des hommes qui ont vécu ce moment de l'histoire humaine.

Plusieurs comédiens restituent une multitude de personnages dans les jours qui entourèrent le 25 octobre 1917 et la prise de pouvoir par les rouges. C'est au plus près des individus que nous appréhendons ces journées décisives qui voulaient en donnant le pouvoir aux travailleurs, apporter la terre aux paysans, la paix aux soldats et rêvaient d'une humanité fraternelle et délivrée de la domination de l'Homme par l'Homme. Passion et raison s'entremêlent dans cette restitution de la révolution russe.

Par le théâtre, nous cherchons à en restituer l'énergie, la saveur et les enjeux en pratiquant sur scène un mélange des genres.
C'est une création collective qui prend sa source dans le récit du journaliste américain John Reed : Les 10 jours qui ébranlèrent le monde.

C'est une avant-première du spectacle qui est présentée au Cirque Romanès.






Pour Tout public
à partir de 10 ans

Théâtre contemporain

Langue : Français
Durée : 80 minutes soit 01h20





Evénements associés :
Le tigre bleu de l'euphrate
Antigone et moi ouf festival #4
Berlin, ton danseur est la mort
Meilleurs alliés
Une maison de poupée
Les habitants
Gégé et jéjé
La basilique effacée
Fragments de femmes
Au milieu de l'hiver, j'ai découvert en moi un invincible été