Foucault 71 Théâtre de l'Aquarium Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Foucault 71"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre de l'Aquarium, 75012 Paris

Foucault 71

de Michel Foucault , mis en scène par Sabrina Baldassarra, Stéphanie Farison, Emmanuelle Lafon, Sara Louis, Lucie Nicolas

Théâtre de l'Aquarium, Paris

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :
» Tous les événements Théâtre de l'Aquarium

1971 : Michel Foucault avec d'autres intellectuels dénoncent la désinformation policière et le racisme

Où l'on verra Michel Foucault s'engager avec d'autres intellectuels, à travers trois " affaires " de l'année 1971, pour la cause des prisonniers, contre la désinformation policière et le racisme dans la Goutte d'or ...
En 1971, le philosophe Michel Foucault s'engage publiquement autour de trois affaires précises.
  • la création du GIP
    (Groupe d'Information sur les Prisons) : Suite à l'entrée dans la clandestinité de la gauche prolétarienne déclarée illégale, de nombreux militants sont incarcérés. Ils découvrent de l'intérieur la situation intolérable des prisonniers. Michel Foucault, Jean-Marie Domenach et Pierre Vidal-Naquet créent le GIP pour dresser un état des lieux des prisons, le faire connaître à tous et surtout donner la parole aux détenus eux-mêmes : recueillir l'information et la faire circuler. Ils font parvenir aux prisonniers un questionnaire, non pour " accumuler des connaissances, mais pour accroître notre intolérance et en faire une intolérance active ".
  • l'affaire Jaubert :
    Alain Jaubert, journaliste au Nouvel Observateur, est passé à tabac par la police. Sous l'impulsion de Michel Foucault se crée la commission d'information sur l'affaire Jaubert qui réunit intellectuels et journalistes (Gilles Deleuze, Denis Perrier-Daville, Claude Mauriac, Denis Langlois...), afin de mener une contre-enquête et dénoncer l'impunité de la police et de la justice ainsi que leurs rapports avec la presse.
  • le comité Djellali :
    Un jeune Algérien de 15 ans est tué par son concierge dans le quartier de la Goutte-d'Or à Paris. On parle de crime raciste. Des intellectuels et des militants se mobilisent au sein d'un comité baptisé Djellali (dont Michel Foucault, Jean-Paul Sartre, Jean Genet, Claude Mauriac, Alain Jaubert, Catherine Von Bülow...). Cette affaire montre, notamment, l'échec des intellectuels dans un contexte complexe et dans un milieu qui n'est pas le leur, échec dont ils feront eux-mêmes le constat.
    Á partir de documents issus directement de l'oeuvre de Foucault, ou périphériques (archives sonores, manuscrites, visuelles), nous avons axé notre travail sur les prises de paroles publiques. Puis, autour de ces premiers matériaux, ont été collectées d'autres paroles émanant d'acteurs de l'époque ou d'aujourd'hui, en rapport avec ces trois événements. L'assemblage de ces matières dans le lieu du théâtre nous permet de passer de la petite histoire à la grande.
    Foucault 71 à la manière d'une chronique, dresse un portrait du militantisme des intellectuels de l'après-mai 68 et nous donne l'occasion d'explorer nos propres questionnements aujourd'hui.

  • prix du jury du Festival Impatience 2009 / Odéon-Télérama






  • Pour Tout public de 15 ans jusqu'à 90 ans

    Théâtre contemporain

    Thématique :
    Grands Auteurs Contemporains

    Langue : Français
    Durée : 95 minutes soit 01h35





    Evénements associés :
    Le cri des anges
    Novembre alger reprise
    Jan karski (mon nom est une fiction)
    L'année d'après je décidais de revenir
    Chacun sa vérité
    Fin de partie
    Femme sans nom
    Un roi deux dames et un valet
    Le mariage
    Hervé