Visite guidée : La face cachée de la rue du Bac | par Ariane Métro Vanneau Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Visite guidée : la face cachée de la rue du bac"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Métro Vanneau, 75007 Paris

Visite guidée : La face cachée de la rue du Bac
par Ariane

Métro Vanneau, Paris

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -
Les joyaux insoupçonnés de la rue du Bac

La rue du Bac : oubliez le Bon Marché et la Grande Epicerie, pour pousser les portes de prestigieux bâtiments, tels l'incroyable chapelle des Lazaristes et la spectaculaire châsse de Monsieur Vincent, chef-d'oeuvre d'orfèvrerie et sa statue de cire, les Missions Etrangères et ses remarquables jardins inaccessibles au public, ainsi que sa roseraie, sa chapelle et la salle des martyrs.

Sans oublier les miracles de la rue du Bac et la chapelle de la Médaille-Miraculeuse.

Visite surprenante dans des lieux insolites et souvent méconnus.
Sourire et dynamisme seront au rendez-vous !!!

A Savoir :
Droit d'entrée supplémentaire : 2,5 euros.


Auteur : Ariane





Pour Tout public

Visite guidée, Excursions

Langue : Français
Durée : 90 minutes soit 01h30





Evénements associés :
Visite guidée : de la malédiction des templiers à l'exécution de ravaillac... promenade dans le paris du crime et des supplices ! par bruno barthélemy
Jeu de piste : le trésor du marais
Visite guidée : le grand parc de versailles à vélo par michel lhéritier
Visite guidée : visite insolite de montmartre par claire de montmartre
In the heart of faubourg saint antoine in the bastille district au coeur du faubourg saint antoine dans le quartier de bastille
Visite guidée : montmartre - petites et grande histoires par judith de culturamat
Balade guidée en voiture - peugeot 404 de 1963 : paris rive droite
Visite guidée : un amour d'opéra
Visite guidée : le mont-valérien, haut lieu de la mémoire nationale
Visite guidée de saint-germain-des-prés : l'emblème de la rive gauche par pierre malzieu