Lettre à mon juge Théâtre Le Lucernaire Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Lettre à mon juge"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre Le Lucernaire, 75006 Paris
Théâtre du Jardin des Cultures d'Europe -CEILA, 84000 Avignon

Lettre à mon juge

de Georges Simenon
Théâtre Le Lucernaire, Paris

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :
» Tous les événements Théâtre Le Lucernaire

L'histoire d'un homme comme tout le monde qui va au bout de lui même, piégé par une passion amoureuse qui le conduit au meurtre.

La cause est entendue: crime passionnel, Charles Alavoine, respectable médecin de la Roche-sur-Yon est en prison : il a assassiné une femme. Au-delà du verdict, il reste la réalité humaine. Dans une longue lettre adressée à son juge d'instruction, peu après sa Condamnation. Alavoine retrace les étapes du chemin qui l'ont conduit au meurtre.

Certaines rencontres ne sont-elles pas trop fortes pour un caractère timide et soumis ? La crainte, la jalousie, le confinement de la vie provinciale et du rôle social, l'explosion des pulsions trop longtemps contenues... Ces thèmes obsédants de l'univers romanesque propre à Simenon trouvent ici une expression lucide, dépouillée, quasi désespérée.


Auteur : Georges Simenon
Artistes : Robert Benoit


Quelques critiques de spectateurs :

Note des internautes :
9/10
4,5 avec 20 critiques
Bravo
94% Bien
6% Moyen
0% Décu
0%
Plus de critiques sur Lettre à mon juge »

zou Inscrite Il y a 11 ans 7 critiques  
Utile: Oui Non
-A voir impérativement
10/10

texte formidable, extraordinaire comédien, un bonheur dans ce dédert du mois d'août.
# écrit le 20/08/08 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


gsandra5 Inscrite Il y a 9 ans 1 critique  
Utile: Oui Non
-a recommander
7/10

ARTISTE IMPREGNE PAR SON ROLE ; tres bon jeu; donne à reflechir
# écrit le 27/08/08 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


dorokz Inscrite Il y a 9 ans 1 critique  
Utile: Oui Non
-lettre à mon juge
10/10

Eblouissant. Très beau texte . Interprétation exceptionnelle. Un grand moment de bonheur. Bravo pour cette performance.
# écrit le 13/08/08 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


FRIPOUILLE Inscrite Il y a 11 ans 73 critiques 2  
Utile: Oui Non
-LETTRE A MON JUGE
8/10

Acteur émouvant, très imprégné par le personnage qu'il incarne bravo
# écrit le 07/07/08 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


dell60 Inscrit Il y a 9 ans 2 critiques  
Utile: Oui Non
-Ne passez pas à côté de Lettre à mon juge !
10/10

Pierre Assouline a écrit dans son blog : "Je l'avais raté il y a deux ans à l'Atelier-Théâtre de Montmartre. Dès que le Théâtre du Lucernaire à Paris a mis à l'affiche Lettre à mon juge le 23 avril dernier, je me suis promis d'y aller voir. Quelques séjours à l'étranger m'en ont empêché. Fort heureusement, le spectacle rencontre un tel succès qu'il a été prolongé jusqu'au 30 août. J'y étais donc hier soir en compagnie de mon ami John Simenon, fils de l'écrivain et gestionnaire de son oeuvre. Robert Benoît nous a soufflés. Littéralement. Et les spectateurs également. Une table, une banquette, un tabouret, des barreaux de cellule. Deux heures durant au paradis du théâtre, dans une petite salle choisie pour l'intime proximité qu'elle impose avec le public, seul face à une cinquantaine de personnes, Robert Benoît ne lit pas le texte, contrairement à ce que beaucoup imaginent étant donné la vogue de ce type de lecture publique ; il ne joue pas davantage un rôle, au sens où on l'entend généralement ; il est Charles Alavoine confessant ce que fut sa vie à la veille de se donner la mort. Son adaptation (suppression du procès et de tout ce qui "faisait roman", raccourcis, mise en valeur des images) ne trahit en rien le grand livre , sobre et discret, dont il s'est échappé. Ce monologue confère au texte des accents dostoïevskiens, ceux de Carnets du sous-sol sans leur dimension hystérique. Comme une redécouverte, à l'oreille cette fois, pour ceux qui ont déjà lu ce livre à maintes reprises. Rarement ses personnages masculins ont paru aussi accablés et dépassés par l'amour qu'ils vouent à une femme qui confie sa volupté à d'autres hommes. Soudain Simenon s'impose, plus que jamais incarné à travers son héros tel que Félicien Marceau le définissait :"l'homme des cavernes plus quelques névroses". On ressort de la salle hanté par cette voix et cette présence, dont on ne saurait dire si elles sont du comédien ou du personnage. Etrange expérience de ressentir ce qu'ils ressentent. Et l'on se prend à rêver à ce que donnerait au théâtre un autre monologue tout aussi puissant, Lettre à ma mère, ainsi que des romans à deux personnages, en duo dans Le Train ou en duel dans Le Chat. Plus encore que le cinéma (Granier-Defferre avait très justement et finement porté ces deux titres à l'écran) ou la télévision, le théâtre pourrait témoigner de l'intemporalité de cette oeuvre et, avec ses moyens propres, révéler sa modernité à tout un public, lecteurs et spectateurs mêlés, qui l'ignore. Que vous en soyiez ou pas, ne passez pas à côté de Lettre à mon juge."
# écrit le 03/07/08


victoria Inscrit Il y a 9 ans 1 critique  
Utile: Oui Non
-Cette si “grande lettre à mon juge”.
10/10

23:10...6 minutes d'attente annoncée avant l'arrivée de la rame. Le temps de noter sur mon carnet l'émotion brute de cette si "grande lettre à mon juge". Un hasard, une rencontre, qui vont bouleverser la vie de cet homme "sans ombre" et lui faire découvrir l'amour. Robert Benoit nous a pris, au-dedans de nous, pendant ces deux heures haletantes, magnifiques, troublantes. Montée échevelée de ses contradictions, de sa passion, de cette rencontre inéluctable avec la mort pour sauver celle qu'il aimait. Une mort comme une étreinte pour que dure à jamais l'innocence, une mort donnée à ce qui avait sali son amour pour cette femme-enfant. Dans cette petite salle, haut perchée, "Le paradis", nous étions 10 spectateurs transis, accrochés à l'immense jeu de Robert Benoit, tellement habité par ce rôle, tellement authentique, passionné. Voix, regards, gestes, proximité avec nous, dans cette si petite salle. Eclairages minimalistes sculptant son corps , ses mains et son visage dans un noir de ténèbres. Montée vers une délivrance et... cet incroyable passage de témoin au juge...pour que dure cet amour. Infiniment troublée. Simenon porté au faîte de sa création. 23:16 le métro arrive. Merci Passou !
# écrit le 04/07/08


ABA Inscrit Il y a 10 ans 71 critiques 4  
Utile: Oui Non
-UNE MERVEILLEUSE SOIREE
9/10

Un texte extraordinaire servi par un comédien admirable! Une des meilleures expériences théâtrales des douze derniers mois! Courrez-y!
# écrit le 25/05/08 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


livre Inscrit depuis longtemps 68 critiques 2  
Utile: Oui Non
-Un grand jeu d'acteur
9/10

Robert Benoît retranscrit parfaitement la maîtrise des atmosphères propres à Simenon. Tantôt à la place de ce notable ou spectateur et juge à qui l'acteur s'adresse, on se laisse emmener par l'écriture relayée par un grand comédien.
# écrit le 24/05/08 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


# ce symbole signifie "signaler au modérateur"
Vous aussi, donnez votre avis:


Pour Tout public

Théâtre contemporain

Langue : Français
Durée : 105 minutes soit 01h45





Evénements associés :
La main de leila
Je suis dreyfus dans l'affaire
Raging bull
Décris-ravage 1ère partie
Mon ange
Afrika mandela (100 ans)
Les oiseaux
Price
La loi du marcheur
Point de non-retour