Mademoiselle Julie Centre National de formation des Scouts et Guides de France Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Mademoiselle julie"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Centre National de formation des Scouts et Guides de France, 78440 Jambville

Mademoiselle Julie

de August Strindberg, Inès Huchet , mis en scène par Jean-Baptiste Degermann, Émilie Aubertot, Julia Salaün

dans le cadre de "Festival de Jambville 2022"
Centre National de formation des Scouts et Guides de France, Jambville

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -
C'est cette jeunesse, cette innocence, cette folie tragi-comique qui rend la pièce si vivante.

Mademoiselle Julie est-elle une oeuvre féministe ?
La pièce est sur ce point ambiguë, à l'image de la postérité laissée par Strindberg sur cette question. Beaucoup plus en tout cas que d'autres oeuvres de l'époque comme celles de son contemporain nordique Ibsen, notamment Une maison de poupée ou Hedda Gabler.

L'ambiguïté provient de la description assez pathétique que fait Strindberg de son personnage ; l'auteur a des mots durs à son égard, évoquant "l'extinction d'une lignée" dans un vocabulaire darwiniste qui semble décrire la disparition d'une race dégénérée. Sa vision de la femme est celle d'un petit animal faible écrasé par des forces psychologiques et sociales qui la dépassent, comme une biche éblouie par les phares d'une voiture, et finalement percutée de plein fouet.
Issue de l'aristocratie (équivalent de la haute bourgeoisie d'aujourd'hui), Julie est certes l'archétype d'une enfant élevée dans sa prison dorée, prise au piège de son éducation et des interdits liés à son sexe et sa condition. Elle qui rêve d'aller danser et s'enivrer comme les gens de son âge, elle doit d'abord attendre l'absence de son père, pour ne finalement récolter que l'opprobre d'une communauté qui lui demande de rester bien sagement à sa place. Elle nous fait penser au personnage décrit par le groupe de rock pulp dans la chanson "Common people", hymne doux-amer qui enflamma les dance-floors de l'Angleterre des années1990, quand les problématiques de classe étaient à leur apogée après des années de thatchérisme : une jeune femme de la haute société qui rêve de vivre comme les gens ordinaires, de faire tout ce que font les gens ordinaires, de coucher avec des gens ordinaires".

Julie, elle, affirme avec un mélange d'aplomb et de candeur : "j'ai des goûts simples : je préfère la bière au vin" "mais l'affaire est plus complexe : à bien des égards, Julie a aussi un siècle d'avance.
Jeune fille seule et inadaptée, élevée comme un garçon par une mère elle aussi en avance sur son temps, Julie veut prendre le pouvoir et assouvir ses rêves d'émancipation.

La dramaturgie montre une femme pleine de désirs, capable d'user de son charme et de prendre des décisions fortes : voler l'argent de son père, partir avec son amant, prendre le rasoir fatal... Et face aux événements qui se déchaînent contre elle, Julie fait toujours preuve de plus de dignité que de lâcheté. "Rejeter la faute sur jésus, comme kristin, non, pour ça je suis trop fière, trop intelligente " dit-elle au bout de sa chute, avec l'orgueil du vaincu qui refuse de baisser la tête.







Pour un Public adulte de 12 ans jusqu'à 90 ans

Théâtre dramatique

Langue : Français
Durée : 85 minutes soit 01h25





Evénements associés :
Révolte d'un fantôme !
Le visiteur
Une Histoire Vraie
Un pont trop près
Le point de rupture
Van Gogh : Deux frères pour une vie
Les Visions
Olympe de Gouges, porteuse d'espoir
Juliette, Victor Hugo mon fol amour
Le souper