Une Saison en enfer (Approche en défiguration). | Le Colombier Le Colombier Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Une saison en enfer (approche en défiguration)."
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Au Chat Noir, 75011 Paris
Le Colombier, 93170 Bagnolet

Une Saison en enfer (Approche en défiguration).
Le Colombier

de Arthur Rimbaud - Francis Bacon. , mis en scène par Jean-Paul Rouvrais

Le Colombier, Bagnolet

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :
» Tous les événements Le Colombier

En coréalisation avec Le Colombier, La Cie en Déliaison présente un spectacle capable de produire de la sensation.

D'abord il y a le texte de Rimbaud "Une saison en enfer". Puis une envie de faire du théâtre autrement. Pour Jean-Paul Rouvrais, le corps de l'acteur dans le théâtre n'est pas suffisamment engagé, exploité.Il était donc important pour lui de proposer une forme qui engagerait davantage l'acteur dans son corps afin que la communication avec le public se fasse d'abord par le corps.Une communication de système nerveux à système nerveux.

La défiguration rend possible un cheminement vers ce lieu. En défigurant le corps et la langue le metteur en scène a cherché à retrouver quelque chose de ce mouvement. La peinture de Francis Bacon lui a semblé être un des moyens pour y parvenir. Pour déformer, défigurer, Francis Bacon esquisse toujours une figuration. Sur cette figuration il projette une poignée de peinture, et, c'est depuis l'impact accidentel de ce jet sur la toile qu'il amorce sa défiguration.

Prise dans l'étau de la défiguration,la langue opère des sauts,les mots se déplient et laissent entrevoir des sonorités cachées, des sens voilés. Avec ces chaos opérés dans la langue Jean-Paul Rouvrais a retrouvé le mouvement même de la musique Rimbaldienne, mouvement qui lui permettait de " tendre des cordes de clocher à clocher ; des guirlandes de fenêtre à fenêtre ; des chaînes d'or d'étoile à étoile ".

Ce spectacle est le spectacle d'une expérience. Le metteur en scène défigure le corps pour tenter de faire naître un corps sans organes, un corps d'acteur capable d'entraîner la langue dans des profondeurs inconnues avec l'espoir de faire émerger ce qu'Artaud appelait la parole sous les mots.

Le corps et la langue ainsi défigurée obligent le spectateur à se déplacer dans son écoute. Le processus de défiguration comme l'émergence des Figures agissent sur lui de façon immédiate, dans une communion viscérale. Un corps à corps s'opère entre l'acteur et le spectateur. Ce qui importe à Jean-Paul Rouvrais, c'est de bouleverser le spectateur dans son écoute. De le fissurer dans son être là afin de le déplacer dans son fonctionnement, afin de l'expatrier en dehors de ce corps organisé par la famille, l'école, le travail, la télévision, la société, etc...
Une réappropriation de la sensation par la sensation pour générer du vivant dans des corps étroits, claquemurés ; pour que le spectateur puisse se réapparaître dans son mouvement.

Par ce corps d'acteur défiguré, ce corps devenu bloc de viande, bloc de désir, la langue du poète et les spectateurs sont entraînés dans des espaces inconnus par un dérèglement de tous les sens.

Production // La Compagnie en Déliaison avec le soutien de L'apostrophe scène nationale de Cergy-Pontoise et du Val d'Oise.


Auteur : Arthur Rimbaud - Francis Bacon.
Artistes : Cyril Dubreuil
Metteur en scène : Jean-Paul Rouvrais


Quelques critiques de spectateurs :

Note des internautes :
8/10
4 avec 13 critiques
Bravo
70% Bien
20% Moyen
10% Décu
0%
Plus de critiques sur Une Saison en enfer (Approche en défiguration). »

NICO Inscrit Il y a 9 ans 12 critiques  
Utile: Oui Non
-nico
8/10

Nous n' étions que 5 pelés; Rimbaud n'a plus la cote le dimache. Pourtant l'artiste exalté et polymorphe déclame le texte avec une rare profondeur; l'emotion nous etreint dans cette cave intimiste. Un bon moment à la gloire du poète
# écrit le 14/04/08 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


lotus Inscrite Il y a 10 ans 5 critiques  
Utile: Oui Non
-J'aime beaucoup !
9/10

Endroit très chaleureux, sympatique! Pièces merveilleuses, ambience envoûtante, conseiller à tous ce qui adore la poésie, l'évasion...
# écrit le 23/03/08 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


olinou Inscrite Il y a 11 ans 10 critiques  
Utile: Oui Non
-Bon moment !
7/10

Malgré un texte réservé aux initiés, c'est un joli moment que nous offre cet acteur talentueux. L'accueil est fort sympathique ! O.
# écrit le 13/05/07 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


LOF75 Inscrite Il y a 10 ans 1 critique  
Utile: Oui Non
-habité par la grâce
10/10

Benoit Lepecq littéralement habité par Rimbaud, nous transporte. Il nous offre le bonheur d'entendre et de voir ce texte comme jamais. Une interprétation magistrale, d'une justesse à donner des frissons. Quel dommage qu'il n'ait pas sa place dans un grand théâtre...
# écrit le 31/05/07


Christ Inscrite Il y a 10 ans 45 critiques  
Utile: Oui Non
-Arthur Rimbaud:Une saison en enfer
10/10

Le comédien est talentueux.Bravo!
# écrit le 23/04/07 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


morvillers2000 Inscrit Il y a 13 ans 26 critiques  
Utile: Oui Non
-Très beau spectacle
9/10

C'est allucinant de voir quelqu'un qui a autant de talent passer dans un lieu au chapeau. Il devrait avoir son spectacle dans un vrai théâtre.
# écrit le 09/04/07 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


tootie-03 Inscrite Il y a 10 ans 3 critiques  
Utile: Oui Non
-Les récits d'une âme tourmentée
7/10

Personne allergique aux textes en proses s'abstenir. L'acteur réalise une belle prouesse pour interpréter ces textes seul sur scène ceci étant pour apprécier cette pièce il faut aimer ce coté sombre de Rimbaud.
# écrit le 15/02/07 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


beylli Inscrite Il y a 10 ans 3 critiques  
Utile: Oui Non
-Faut suivre !
8/10

Texte pas si simple à suivre mais interprétation à couper le souffle !
# écrit le 06/02/07 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


# ce symbole signifie "signaler au modérateur"
Vous aussi, donnez votre avis:


Pour Tout public

Théâtre contemporain

Langue : Français
Durée : 60 minutes soit 01h00





Evénements associés :
Au milieu de l'hiver, j'ai découvert en moi un invincible été
Macbeth
Illusions
Etre ou paraître
Quai ouest
Hôtel des deux mondes avec davy sardou
Nous reviendrons mon amour
Cantate pour lou von salomé
Quand souffle le vent du nord
Les jumeaux vénitiens