En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

La dernière neige Théâtre de la Commune - Salle des quatre chemins Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "La dernière neige"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


La dernière neige

de Hubert Mingarelli , mis en scène par Didier Bezace

Théâtre de la Commune - Salle des quatre chemins, Aubervilliers

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -
Quelque part au milieu des montagnes, dans une petite ville, un jeune garçon rêve d'acheter le milan qu'il voit dans sa cage tous les jours en passant devant le magasin d'un brocanteur.

Entre un père malade et une mère qui s'absente le soir, l'enfant s'accroche à son désir de posséder coûte que coûte ce rapace des grands espaces et des forêts sauvages.

Un soir, j'ai demandé à mon père ce qu'il aurait préféré acheter à mon âge, un milan ou un poste de radio. Il m'a répondu :
– Sans aucun doute un poste de radio.
Je lui ai dit que c'était dommage, car justement, depuis plusieurs semaines, moi je désirais acheter un milan. Il en a été surpris.
Hubert Mingarelli, La Dernière Neige


Auteur : Hubert Mingarelli
Artistes : Didier Bezace
Metteur en scène : Didier Bezace


Port du masque, accueil, distance...
Ce qu'il faut savoir sur l'accès aux salles



Pour Tout public

Théâtre contemporain

Langue : Français
Durée : 90 minutes soit 01h30





Evénements associés :
Daddy papillon, la folie de l'exil
À la vie !
Artaud momo - tête à tête
Les etoiles
Regardez la neige qui tombe...
La famille ortiz
Soufi, mon amour
La situation... jérusalem - portraits sensibles
40° sous zéro
Edouard baer dans les élucubrations d'un homme soudain frappé par la grâce