The hard nut | Cinema le Balzac | BilletReduc.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

The hard nut Cinema le Balzac Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "The hard nut"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Cinema le Balzac, 75008 Paris


- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -
Une version désopilante du Casse-Noisette de Tchaïkovski avec le Mark Morris Group

Direction Sylvain Cambreling
Direction vidéo : Matthew Diamond
(1992, 86')

Commande de Gérard Mortier pour la Monnaie de Bruxelles en 1991, le "Casse-Noisette" de Mark Morris est sans doute l'une des plus drôles et insolites versions du ballet de Tchaïkovski. L'action se déroule le soir de Noël, dans les années sixties, chez les Stahlbaum, famille de la middle-class américaine, toute droit sortie des BD de Charles Burns.

Les adultes y sont caricaturés avec humour, les gosses insupportables, et la soubrette –un travesti noir- s'avère irrésistible sur ses pointes. La musique de Tchaïkovski est totalement respectée, mais le chorégraphe américain développe fort judicieusement au second acte l'histoire de la princesse Pirlipatte défigurée dans son berceau par le roi des rats, épisode du conte d'Hoffmann écarté par Petipa. Mark Morris conserve bien sûr la bataille des rats, la Valse des Flocons de neige, et celle des Fleurs, ainsi que les danses espagnoles, chinoises et russes, versions modern dance !






Pour Tout public

Cinéma / Projection

Langue : Français
Durée : 86 minutes soit 01h26





Evénements associés :
Projections : marion hänsel
Bains publics
Au bonheur des dames
Paris court toujours