Histoires de Rien Théâtre de l'Opprimé Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Histoires de rien"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre de l'Opprimé, 75012 Paris

Histoires de Rien

mis en scène par Vincent Lacoste

dans le cadre de "Festival Migractions du Théâtre de l'Opprimé (75012)"
Théâtre de l'Opprimé, Paris

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -
"Histoires de rien" est un spectacle de danse qui réunit quatre personnes en situation de handicap et deux interprètes professionnels

"Dans une salle de danse qui semble désaffectée, débarque une troupe de danseurs qui vient de loin. Mais cette salle n'est pas si vide, elle bruisse encore de toutes les présences de ceux qui y ont dansé, s'y sont rencontrés. Débute une joyeuse et intrigante soirée, faite de rencontres, croisements, débordements. Des histoires un rien décalées... un rien surannées... qui tissent nos histoires intimes, nos histoires de rien." Vincent Lacoste

Contexte " Histoires de rien " est un spectacle de danse qui réunit quatre personnes en situation de handicap, deux personnes les encadrant et deux interprètes professionnels.
C'est le résultat d'un travail d'atelier de création mené par le Relais en collaboration avec le secteur adultes de l'APEI de Dieppe depuis 7 ans. Ces ateliers ont chacun donné lieu à création de spectacles, dont le " Jardin des Souffles ", chorégraphie représentée sous sa forme aboutie en juin 2011 à Dieppe Scène Nationale, dans le cadre du festival L'Ame de Fond.
Les quatre personnes en situation de handicap présentes sur scène sont issues de l'atelier de jour du Ravelin (Dieppe), du Parc Guy Weber (Saint-Aubin le Cauf), et du Foyer médicalisé la Margotière (Saint Nicolas d'Aliermont).

Ce projet, de facture légère, est conçu de façon à pouvoir se déplacer dans les théâtres et festivals intéressés par la relation entre Art et Handicap. Il est le prolongement d'un engagement constant de l'APEI de Dieppe, organisateur du festival l'Ame de Fond, depuis 15 ans, qui réunit en biennale de nombreux spectacles réunissant personnes en situation de handicap et artistes professionnels. " Histoires de rien " a été créé au Relais, centre de recherche théâtrale (76 Le Catelier), le jeudi 12 décembre, et présenté au " Vent se Lève ! " (Paris 19ème) le jeudi 19 décembre dans le cadre d'une cartographie d'artiste dédiée à.

"Histoires de rien" tisse à travers quatorze tableaux des trajectoires individuelles et collectives, qui se déclinent sous la forme de solos/duos alternant avec des scènes réunissant tous les interprètes.
Chaque scène est l'occasion de porter un regard sur une personne, qui développe un univers singulier, avec une attention spécifique au temps nécessaire à ce développement. Traverser l'apparence, laisser s'approfondir et se transformer la perception qu'on a d'une personne à travers sa danse, a été le principal moteur de notre processus de création.

L'espace à danser se présente comme un espace vide, comme peut l'être un parquet de bal, simplement occupé par un amas de chaises en son centre. Dans un lieu de solitude donc au départ, le spectacle se propose comme la construction progressive d'un groupe/d'une fête, rassemblant l'ensemble des individus qu'on perçoit initialement chacun dans sa fragilité, et/ou sa dépendance.
Les chaises sont les seuls éléments de décor. Elles vont être déplacées pendant le spectacle, comme le sont les chaises pendant une soirée où s'opèrent peu à peu croisements, rencontres, naissances de relations dont on peut imaginer/espérer le prolongement. En fin de parcours, l'amas initial sera reconstitué, si ce n'est que cet ensemble de chaises aura été, entre autres, confronté au contraste que provoque l'apparition du fauteuil motorisé de Claire.

L'espace vide de la salle de bal, comme espace de tous les possibles, et lieu phantasmatique de la réalisation de tous les rêves (de grandeur et d'amour, d'exposition de soi et de réussite), il est le théâtre de ces déplacements/porosités qui s'opèrent lorsque tout danseur se rapproche d'un autre et épouse le temps d'une danse la physicalité de l'autre, sa sensualité et s'enrichit de ses différences/complémentarités.
Finalement lieu d'exploration de nos désirs et de nos frustrations, " Histoires de rien " est aussi traversé par la colère. Celle qui est provoquée par le difficile franchissement des barrières qui nous séparent. Le corps emprisonne parfois nos désirs empreints de liberté de mouvement/de grâce que la danse laisse entrevoir, et qui sont autant de chimères à exprimer.




Pass Sanitaire
Tout ce qu'il faut savoir



Pour Tout public

Danse contemporaine

Langue : Français
Durée : 90 minutes soit 01h30





Evénements associés :
Sollicitudes
Ineffable
Tout Comme
Le sacre du printemps
Touché
My (petit) pogo
Songlines
Oüm
Bal chorégraphique
En Live