En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Le capital et son singe Théâtre National de la Colline - Grand Théâtre Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Le capital et son singe"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Le capital et son singe

de Karl Marx , mis en scène par Sylvain Creuzevault

Théâtre National de la Colline, Paris

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :
» Tous les événements Théâtre National de la Colline - Grand Théâtre

"Le capital est du travail mort, qui ne s'anime qu'en suçant tel un vampire du travail vivant, et qui est d'autant plus vivant qu'il en suce davantage."

On avait senti qu'ils s'intéressaient au fonctionnement du pouvoir : après Le père tralalère et Notre terreur, Sylvain Creuzevault et ses camarades investissent avec leurs armes de théâtre – improvisation, écriture au plateau, élaboration collective – un continent de pensée révolutionnaire.

Chant inaugural des consciences prolétaires et des combats socialistes, méthode critique échevelée pour les uns, pour d'autres bon pour les poubelles de l'histoire, Le Capital, texte douloureusement élaboré et inachevé, édité en 1867, est pour la plupart d'entre nous un monument inconnu...

En faire théâtre, ce n'est pas "peindre en rose le personnage du capitaliste et du propriétaire foncier, ni celui de l'archaïque ouvrier, ni Jacques Bonhomme le paysan, ni les pétro-subjectivités urbaines, ni les métaphysiciens de réseaux, ni les endettés du monde entier..."

Ils n'interviennent dans cette "Difficile comédie" que comme les grimaces des structures cachées de notre monde – celles qui rendent difficile d'apercevoir les visages...

Avis aux spectateurs: "Il ne s'agira pas de rêves, ni d'utopie ; et de théâtre politique, c'est comme de rapport sexuel, il n'y en aura plus ! Ce sera de la comédie, pure, dure".






Pour Tout public

Théâtre contemporain

Langue : Français
Durée : 180 minutes soit 03h00





Evénements associés :
Vivre !
Batman contre robespierre
Madame pylinska et le secret de chopin par eric-emmanuel schmitt
Adieu monsieur haffmann
Une vieille affaire
Les attentes
Soeurs
Edouard baer dans les élucubrations d'un homme soudain frappé par la grâce
Le porteur d'histoire
Les raconteurs anonymes