L'incroyable matin suivi de jour Théâtre Ouvert Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "L'incroyable matin suivi de jour"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre Ouvert, 75018 Paris

L'incroyable matin suivi de jour

de Nicolas Doutey , mis en scène par Rodolphe Congé

dans le cadre de "F.T.O #1 de Paris"

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -
Deux courtes pièces de Nicolas Doutey, jeune écrivain, praticien et théoricien de la scène, qui mettent en scène un couple et un "intrus", posant la question de la cohabitation de ces trois figures.

Les deux pièces fonctionnent comme une suite, située dans deux environnements distincts : on passe en effet d'un intérieur tropical à un paysage nordique, de problèmes d'équilibre d'un espace intérieur et de rapports humains à des questions sur la beauté d'un paysage et son caractère effrayant dû à la présence éventuelle d'un serial-killer...

" Le texte construit une forte intensité de présent, parce que les personnages formulent sans cesse leurs sensations instantanées. Le langage est lancé à la poursuite de perceptions infimes et cherche à cerner au plus près la réalité – mais où est la réalité dans ce que nous disons ? L'entreprise aboutit en effet à un résultat curieux, et c'est là qu'apparaît très nettement l'humour de ces textes. Dans leur enquête sur le réel, les personnages semblent se soucier de petites choses sans importance qui, du simple fait qu'elles soient formulées, se mettent à prendre toute la place. Alors commence une expérience sensible de surprise et de surgissement où les personnages sont contraints de tout interroger sans être jamais sûrs de parvenir à une réalité stable. " Rodolphe Congé




Pass Sanitaire
Tout ce qu'il faut savoir



Pour Tout public

Théâtre contemporain

Langue : Français
Durée : 75 minutes soit 01h15





Evénements associés :
Violentes
Paying for it
Olympe de Gouges, Porteuse d'Espoir
Cahier d'un retour au pays natal
Coupables
Edith Piaf, je me fous du passé
Une tête de nuage
Nelson Monfort raconte Jean Ferrat
La méduse démocratique
Le Dernier Voyage (Aquarius)