Bouge de là | Art Studio Théâtre | BilletReduc.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Bouge de là Art Studio Théâtre Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Bouge de là"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Art Studio Théâtre, 75019 Paris

Bouge de là

de Marcel Zang , mis en scène par Kazem Shahryari

Art Studio Théâtre, Paris

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :

Sous‐sol d'un commissariat, des hommes et des femmes attendent d'être expulsés. Devant l'attitude irrespectueuse des policiers, un homme s'insurge.

Sous sol d'un commissariat parisien, où des expulsés attendent dans la chaleur et la promiscuité. Leur avion doit décoller dans quelques heures. Devant l'attitude irrespectueuse d'un des policiers à l'égard des détenus assoiffés, " le grand Georges " s'insurge. Il réclame au brigadier‐chef à boire, à manger, de quoi se laver et la venue de " Bol d'air ", le policier‐ poète. Sur ordre de son supérieur, ce dernier accepte de dire, en poète, ce qu'il voit lorsqu'il regarde les futurs expulsés. Au milieu d'un silence total, il profère le poème " Abel et Caïn " issu des Fleurs du Mal de Baudelaire, qui annonce la chute à venir de " la race d'Abel " et l'élévation de " la race de Caïn ". Policiers et détenus lui font alors un triomphe. Convaincu des bonnes dispositions des prisonniers, le brigadier-chef ordonne qu'on serve à boire et à manger à chacun. Georges aura même la possibilité de se laver avant de partir retrouver ses ancêtres auprès de qui il pourra, tel " Bol d'air " mais sous l'habit du pasteur, dire des paroles sacrées.

Quel rôle joue le poète dans la cité ? A quoi pourraient servir l'art, les artistes et les poètes ? Et si l'ordre était la finalité de l'art ? Et le poète l'auxiliaire de l'ordre ? Celui‐ci peut‐il vraiment accomplir des miracles et adoucir les moeurs ? Las ! C'est bien à ces ruminations que semble se livrer cette comédie aux accents réjouissants.






Pour Tout public

Théâtre contemporain

Langue : Français
Durée : 75 minutes soit 01h15





Evénements associés :
L'arche
Fauves
Points de non-retour quais de seine
La chute
Le jour où j'ai appris que j'étais juif
À la fin de l'envoi
Je viens d'un pays de neige
Le dernier jour d'un condamné
Dissemblance
La tortue de gauguin