Concert Jazz | Le Jazz Club Etoile | BilletReduc.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Concert Jazz | Jazz Club Lionel Hampton Le Jazz Club Etoile Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Concert jazz"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Le Jazz Club Etoile, 75017 Paris

Concert Jazz
Jazz Club Lionel Hampton

Le Jazz Club Etoile, Paris

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -
Une programmation toujours aussi riche en surprises et en découvertes.



Programmation des concerts



Du Mardi 26 au jeudi 28 octobre
Boney Fields & The Bone's Project
Boney Fields (trompette, chant), Nadège Dumas (sax), Pierre Chabrele (trombone), Jerry Leonide (claviers), Hervé Samb (guitare), Mike Armoogum (basse), Enrico Mattioli (batterie).
La silhouette de Boney Fields est familière aux noctambules parisiens. On le reconnaît d'abord grâce à son chapeau et aux dreadlocks qui s'en échappent. Sa trompette n'est jamais loin et il ne se fait jamais prier pour participer à une jam. Les artistes à qui il a prêté son talent sont légions. Notamment Lucky Peterson, dont il fut le directeur musical, ou Luther Allison, qui le persuada de s'installer à Paris.
Mais Boney Fields est aussi un musicien, un chanteur et un leader d'envergure. Avec le Bone's Project dont il a soigneusement choisi les membres, il marie avec jubilation le blues cuivré, la soul et le funk.

Vendredi 29 au dimanche 31 octobre
Tony Chasseur & Mizikopéyi Big Band
Tony Chasseur (leader, chant), Philippe Slominski, Christian Martinez, Erick Poirier et Alain Ravaud (trompettes), Bernard Camoin, Michael Joussein et Philippe Henry (trombones), Pierre Mimran, Allen Hoist, Frédéric Couderc, Thierry Farrugia et Olivier Defays (saxophones), Thierry Vaton (claviers), Patrick Boston (guitare), Thierry Fanfant (basse), Jean-Philippe Fanfant (batterie), Pierre-Michel Balthazar (percussions).
Mûri par toutes ses expériences musicales, cet éternel invité des plus grands artistes antillais (Sakiyo avec Mario Canonge, Malavoi, Grand Méchant Zouk) aborde un répertoire mêlant toutes les facettes de la musique caraïbe : biguines, mazurkas, zouk, kompa... Le tout fortement teinté d'une sensibilité jazzy.
Cet artiste martiniquais propose un voyage musical à travers la variété (au sens varié du terme !) de son patrimoine culturel avec le renfort de son big band de rêve. Merci Tony pour ces nouvelles soirées au Jazz Club Etoile.

Du mardi 2 au samedi 6 novembre
Mac Arnold & Plate Full O' Blues
Mac Arnold (chant, "gas can" guitare, basse), Max Hightower (claviers, harmonica, guitare), Austin Brashier (guitare, chant), Danny Keylon (basse, chant), Mike Whitt (batterie).
Mac Arnold était le bassiste du dernier orchestre du grand Muddy Waters. Il a ensuite joué avec B.B. King mais aussi avec les Temptations avant de s'établir en Caroline du Sud. C'est là qu'il est retourné à ses racines, au blues. Un retour aux sources concrétisé par sa rencontre avec Plate Full O' Blues, un groupe qui ne fait pas mentir sa raison sociale ! Mac Arnold se concentre aujourd'hui sur le chant à travers des textes personnels forts et sur ses curieuses "gas can guitars", des guitares qu'il fabrique lui-même avec de vieux bidons d'huile. Derrière lui, le groupe fait bloc en mettant en exergue la guitare nerveuse (mais pas énervée) d'Austin Brashier.

Lundi 8 novembre
Eouz'gang (Quartet)
Yves Eouzan (batterie), Séverine Eouzan (saxophone), Jerry Léonide (piano), Gino Chantoiseau (basse).
Organisé autour du batteur Yves Eouzan, qui officia entre autres avec Touré Kunda et le Grand Orchestre du Splendid, ce quartette distille un jazz énergique, métissé d'influences brésiliennes, latino-américaines et africaines qui se combinent avec une belle pertinence. La musique du groupe est résolument tournée vers des compositions teintées d'un lyrisme généreux auquel s'ajoute une bonne dose de groove.

Du mardi 9 au samedi 13 novembre
Arthur Adams
Arthur Adams (chant, guitare), Louis Thomas (saxophone), Hense Powell (claviers, chant), Lou Castro (basse, chant), Greg Brown (batterie).
Il a fait partie des Crusaders. Il a accompagné Nina Simone, James Brown et Jimmy Smith, Il a longtemps dirigé le house band du club de B.B. King à Los Angeles. Sam Cooke et Quincy Jones ont repris ses compositions... Pas de doute, Arthur Adams joue dans la cour des grands. Reconnu pour ses immenses talents de guitariste, il a beaucoup enregistré dans les années 1970 entre jazz, soul et blues. Depuis 1999 et son album "Back on Track", il a développé un intérêt tout particulier pour le chant, car, comme il l'a dit au magazine Soul Bag : " Tous les grands du blues sont avant tout de grands chanteurs ". Absent des scènes européennes depuis plusieurs années, il revient à la faveur de son nouvel album "Stomp The Floor". Il ne faut pas le manquer !

Lundi 15 novembre
Al Sanders "Jazz & More" Quartet
Al Sanders (chant, basse), Valérie Benzaquine (piano), Fabien Meissonnier (batterie), Gérard Meissonnier (saxophone, clarinette).
Leader et fondateur du groupe Soul Voyage, ce chanteur et bassiste caribéen revient volontiers à sa base, le jazz, mais sans rester prisonnier de cette noble étiquette. Il a donc naturellement baptisé ce concept " Jazz & More " et, au cours de petites incursions soul, blues, gospel et autres, il distille en version bilingue les fruits de ses années de "roots" avec Memphis Slim, Esther Phillips, Mickey Baker, Nina Simone, Liz McComb, Solomon Burke, Lavelle... Il nous fait aussi partager son goût du voyage à travers un univers musical toujours plus vaste, avec un "groove" qui n'a d'égal que son sourire.

Du mardi 16 au samedi 20 novembre
Chicago Blues Machine & Grana Louise
Grana Louise (chant), Vino Louden (guitare, chant), Michael Wheeler (guitare, chant), Melvin Smith (basse), Pooky Styx (batterie).
Avant le traditionnel Chicago Blues Festival du mois de décembre, le Jazz Club nous offre cette "mise en bouche" avec de formidables musiciens, habitués des grandes scènes comme des clubs les plus torrides de la Windy City. La chanteuse Grana Louise possède ce naturel et cette puissance qui lui valent d'être comparée à la regrettée Koko Taylor à qui elle ne manquera pas de rendre hommage. Un hommage d'autant plus crédible qu'elle sera entourée par deux anciens musiciens de la "Queen of Blues": le guitariste Vino Louden qui fut son directeur musical et le bassiste Melvin Smith. Michael Wheeler, souvent venu au Jazz Club avec Big James & The Chicago Playboys, et Pookie Styx complèteront cette "dream team". Authenticité garantie !

Lundi 22 et mardi 23 novembre
Bacchus
Christian Nicolas (guitare et chant) Giovanni Natale (guitare), Gilles Thiébaut (basse), Sylvain Denis (batterie, choeurs).
Fondé en 1973 Bacchus remporta par deux fois le Tremplin du légendaire Golf Drouot. Après avoir partagé la scène avec Bill Deraime, Paul Personne, Patrick Verbeke ou Benoît Blue Boy, Bacchus vient au Jazz Club pour nous parler des Allman Brothers, des Doors, de Canned Heat, de Fleetwood Mac ou Led Zeppelin. Autant dire que l'ambiance va être chaude avec ce rock gorgé de blues (à moins que ce ne soit le contraire !). Quant au célèbre "Giovanni sound", il sera encore une fois à l'honneur grâce à Giovanni Natale, notre sonorisateur préféré !

Mercredi 24 et jeudi 25 novembre
Jerry Portnoy Quartet
Jerry Portnoy (chant, harmonica, Ricky "King" Russel (guitare), Jasper Mortier (basse), Robbie Carre (drums).
Les amateurs de blues ignorent souvent que Jerry Portnoy a écrit et joué la musique originale de Sésame Street pour Disney Channel. Peu leur importe d'ailleurs, ils préfèrent retenir qu'il a été durant 6 ans l'harmoniciste du Muddy Waters Blues Band, ne succédant pas par hasard aux génies de l'instrument : Little Walter, James Cotton ou George Smith. Ils savent aussi qu'il a fait partie du All-Stars d'Eric Clapton de 1991 à 1993. On l'a compris, Jerry Portnoy est un des grands techniciens du blues à l'harmonica (sa méthode "Blues Harmonica Masterclass" fait autorité) et c'est un privilège de l'accueillir au Jazz Club pour deux dates exceptionnelles.

Vendredi 26 et samedi 27 novembre
Tribal World
Christophe Volland et Eddy Malka (claviers), Eric Leroy (basse), Pascal Gomez (guitare), Laurent Locuratolo (batterie), Nicolas Guéret (saxophone), Christophe Dutray (trompette), Michael Joussein (trombone), Sophie Proix, Yann Melvin et Natacha Roux (chant).
Tribal World est un groupe authentique qui puise son inspiration dans les racines de la musique vivante : rhythm and blues, funk, soul, jazz, rock, musiques du monde. Leurs références en disent long, aussi bien sur leur éclectisme que sur leur érudition musicale, puisqu'elles associent Kool & the Gang et Beyoncé, Barry White et Jamiroquai, Otis Redding et George Benson ou Prince et Luther Ingram ! Ces musiciens d'exception sont issus de la scène nationale et internationale et, au-delà de leur professionnalisme reconnu, tous ces artistes, issus de cultures musicales différentes, riches et variées, unissent leur talent pour donner à Tribal World une dimension unique.

Lundi 29 novembre
Jam Session avec Ludovic de Preissac Trio
Ludovic de Preissac (piano), Manuel Marchès (contrebasse), Andrea Michelutti (batterie).
Dans une musique où l'improvisation tient une place de choix, il n'est pas étonnant que les jam sessions soient une spécificité du jazz. Généralement, c'est en fin de concert qu'elles s'organisent ou le lundi, jour de relâche traditionnel. Le Jazz Club renoue avec cette pratique en proposant cette jam, organisée autour du trio de Ludovic de Preissac, à laquelle tous nos amis musiciens sont conviés. Le jazz est une fête qui se partage, venez profiter de ces moments d'échanges et de complicité.

Mardi 30 novembre, mercredi 1er et jeudi 2 décembre
West Side Suite par le "Sept Têtes" de Ludovic de Preissac
Ludovic de Preissac (piano, direction, arrangements), Sylvain Gontard (trompette, bugle), Jean-Christophe Vialin (trombone), Michaël Cheret -les 30 et 1er-, Patrick Bocquel –le 2- (sax alto/soprano, flute), Olivier Defaÿs (sax ténor/baryton), Manuel Marchès (contrebasse), Andrea Michelutti (batterie). Invités : Allen Hoist (chant, flute), Florian Bellecourt -le 30 et le 2- (vibraphone, percussions), Stéphane Audard –le 1er- (guitare et arrangements).
West Side Story, la célèbre comédie musicale de Leonard Bernstein a fait l'objet d'une très belle relecture par le trio d'Oscar Peterson. Ce sont ces deux oeuvres qui ont inspiré au pianiste Ludovic de Preissac ce double hommage. Il s'est réapproprié et a orchestré la suite originale déclinée en dix mouvements. Chacun des sept musiciens réunis au sein de ce mini big band, a ainsi l'occasion de mettre en valeur ses talents de soliste. Et ne s'en prive pas! Comme l'a noté Jacques Aboucaya (Jazz Magazine) : " Ce "sept têtes" offre une belle illustration du jazz tel qu'on l'aime, à la fois respectueux de son histoire et ouvert à l'originalité. Telles sont les vertus de cet orchestre. Vertus assez exceptionnelles pour qu'on les loue sans la moindre réserve."

Vendredi 3 et samedi 4 décembre
New Spirit & Carol Payne – Tribute de Mahalia Jackson
Carol Frazier (direction, piano, contralto), Carolyn Payne (contralto soliste), Nneka Best (soprano), Gillian Grannum (guitare basse, mezzo), Chiquita Green (mezzo), Melanie Nelson (soprano), Rosetta Robinson (alto), Ruth Winslow (mezzo).
Fondé en 1999 par Carol Frazier, pianiste et chanteuse d'exception, New Spirit réunit huit jeunes vocalistes et musiciennes talentueuses. Leurs voix résonnent de manière nouvelle et leur style se rattache à celui des groupes de leur génération. Leurs adaptations de spirituals et de gospel songs connus témoignent de leur grande ouverture et de leur goût pour les orientations musicales urbaines. Carol Frazier chante avec une plénitude et une profondeur rares ; son jeu de piano intègre admirablement des éléments du jazz et du blues à la musique religieuse afro-américaine. Quant aux chanteuses de New Spirit, elles allient brio, joie communicative et enthousiasme auxquels il sera bien difficile de résister. Pourquoi d'ailleurs ?!

Lundi 6 décembre
Pierre Christophe Trio
Pierre Christophe (piano), Raphaël Dever (contrebasse), Mourad Benhammou (batterie).
Récipiendaire en 2007 du prestigieux prix Django Reinhardt décerné par l'Académie du Jazz Pierre Christophe est l'un des tous meilleurs pianistes de Jazz de la scène française. Qui n'en manque pourtant pas ! De sa découverte d'Erroll Garner au long apprentissage new-yorkais auprès du maître Jaki Byard, Pierre Christophe a su créer son propre univers, entre traditions et avant-gardisme. Une musique libre, jubilatoire et/ou exigeante, toujours habitée. Pierre Christophe est remarquablement servi par ses deux complices, le contrebassiste Raphaël Dever et le grand styliste de batterie, Mourad Benhammou.

Du mardi 7 au jeudi 9 décembre
JaToBe
Tony Chasseur (chant), Stéphane Castry (basse), Ludovic Louis (trompette), Benjamin Petit (saxophone), Nicolas Lienard (claviers), Christophe Pinheiro (guitare), Jeff Ludovicus (batterie).
Dans les années 1970-80, c'est grâce à Al Jarreau et George Benson que le jazz a pu renouer avec un large public. C'est pour rendre hommage à ces deux innovateurs que Tony Chasseur et Stéphane Castry ont eu l'envie de créer JaToBe. Ce septet fait revivre les grands thèmes de Jarreau et Benson, aujourd'hui devenus des standards. La rencontre sur scène, live, de ces deux répertoires, arrangés avec le talent que l'on connaît et reconnaît à Tony Chasseur et Stéphane Castry, est l'assurance d'un plaisir de tous les instants.

Vendredi 10 et samedi 11 décembre
The Purple House – Tribute to Prince
Morgan Dress, Eva Suissa, Nessia (chant), Richard Blanchet (trompette), Sébastien Liado (trombone), Cédric Richard (sax soprano, alto et baryton), Laurent Bonnet (sax ténor), Mike Karagozian, Jay Murphy (claviers), Stéphane Daireaux (guitare), Guillaume Juramie (basse), Yoann Schmidt (batterie).
Prince est sans doute l'artiste le plus marquant de la fin du XXe siècle. Musicien et compositeur génial, chanteur époustouflant, personnage flamboyant, son talent a su faire taire toutes les controverses. Adulé des foules, il l'est aussi des musiciens qui ont reconnu en lui un véritable créateur. C'est pour lui rendre hommage qu'est né Purple House avec des éléments issus des meilleurs groupes de la capitale, comme Dood, Mad in Paris, La Malka Family ou Juan Rozoff. Venez découvrir ou redécouvrir l'univers de Prince à travers les arrangements mitonnés par The Purple House.

Du lundi 13 au samedi 18 décembre
Chicago Blues Festival 2010
Zora Young (chant), Eddie Shaw (sax ténor, chant), Vasti Jackson (chant, guitare), Maurice John Vaughn (sax, guitare, claviers, chant), Nick Charles (basse), Willie Hayes (batterie).
Comme chaque année depuis plus de 40 ans, la tournée du Chicago Blues Festival présente les meilleurs bluesmen du moment, des artistes confirmés comme les vedettes de demain. Et cette année encore, le CBF se "posera" durant une semaine au Jazz Club. Une occasion de vérifier que le blues, " c'est pas toujours la même chose " ! Le visage de Vasti Jackson est aussi expressif que son jeu de guitare. Après avoir fait ses preuves auprès de Katie Webster, il vole maintenant de ses propres ailes. Très haut ! Zora Young incarne la brûlante tradition des chanteuses du Chicago blues, celles qui ont su s'imposer dans un univers passablement machiste. Multi-instrumentiste doué, Maurice John Vaughn viendra épauler Eddie Shaw, l'ex-saxophoniste de Howlin' Wolf. Tous seront soutenus par la rythmique inventive et incisive de Nick Charles et Willie Hayes. Le Chicago Blues Festival 2010 ? Un grand cru !



L'offre à 26 euros comprend par personne :
L'accès au concert incluant une consommation ( l'exception des whiskies de plus de 15 ans d'age, les Champagnes millésimés la coupe et les cognacs autres que VSOP)

Dates et Horaires: Concerts du lundi au samedi à partir de 22h, en 4 sets de trois quarts d'heure.







Pour Tout public

Jazz

Langue : Français
Dresscode : Tenue correcte exige




Evénements associés :
Canongezenino duo invitent daniel humair cz festival #3
Arnaud dolmen quartet
Hommage à stan getz avec david sauzay + jam session
Lisa simone
Henrik andré quartet
Blues de paris
Tullia morand orchestra
The sassy swingers jazz nouvelle orléans
Gaël horellou quintet feat lionel belmondo
Mats eilertsen trio